Canada: McDonald's sert du produit nettoyant au lieu d'un latte à une femme enceinte

SÉCURITÉ SANITAIRE Un membre du personnel a expliqué que la ligne d'approvisionnement en lait avait été connectée à la solution de nettoyage par erreur…

Naomi Mackako

— 

Illustration d'une femme buvant une boisson de McCafé, la chaîne de café de McDonald's.
Illustration d'une femme buvant une boisson de McCafé, la chaîne de café de McDonald's. — StockSnap

Une femme enceinte de la province canadienne d’Alberta s'est vu servir du détergent à la place d’un latte dans un McDonald’s, rapporte The Globe and Mail.

L’incident s’est produit dimanche matin à Lethbridge alors que Sarah Douglas se rendait au match de baseball de son fils. Elle s’est arrêtée au service « drive » réservé aux automobilistes du restaurant et à commander un café latte. Mais à la première gorgée, à la place de la saveur de l’espresso et du lait chauffé à la vapeur, la Canadienne a perçu le goût désagréable d’un produit chimique. « J’ai immédiatement allumé mes feux de détresse, je me suis arrêtée, j’ai craché et me suis rincée la bouche avec de l’eau », raconte-t-elle.

Ce n’est pas le premier incident de ce genre

La femme enceinte de son troisième enfant est retournée au restaurant pour se plaindre. Un membre du personnel lui a expliqué que deux tuyaux de la solution nettoyante avaient été branchés à la machine à café par erreur. Le responsable de l’équipe lui a ensuite montré la bouteille de liquide de nettoyage afin qu’elle sache dire précisément au centre antipoison quel liquide elle avait ingéré. Un employé lui a indiqué qu’un incident similaire s’était déjà produit, a-t-elle déclaré à Lethbridge News Now. Une remarque qui l’a vivement indignée.

McDonald’s, dont le restaurant a été contrôlé par un inspecteur sanitaire, a présenté ses excuses. Fort heureusement, après avoir vu un médecin, la future maman a été déclarée hors de danger.

Des mesures immédiates

Dan Brown, le propriétaire de la franchise McDonald’s où Sarah Douglas a acheté le latte contaminé, a publié une déclaration mercredi. « Nous avons pris des mesures immédiates pour revoir les procédures de nettoyage appropriées avec l’équipe et nous avons mis en place une signalétique supplémentaire en guise de rappel. »

>> A lire aussi : Avignon: Un ado meurt après avoir mangé un burger, le directeur du Quick devant la justice

>> A lire aussi : Loire: Trente-quatre adolescents étrangers victimes d'une intoxication alimentaire