Japon: Des mosquées mobiles pour accueillir les touristes musulmans des JO 2020

RELIGION « En tant que pays ouvert et hospitalier, nous voulons partager l’idée de l’omotenashi (hospitalité japonaise) avec les musulmans », a déclaré Yasuharu Inoue à l'initiative du projet...

Naomi Mackako

— 

Un homme musulman priant. Illustration.
Un homme musulman priant. Illustration. — rudolf_langer

Une société japonaise a créé la première mosquée sur roues afin de s’assurer que les touristes musulmans auront à disposition des installations adéquates pour prier lors des Jeux olympiques de 2020, rapporte AJ+.

Pratiquer sereinement leur religion

Le camion blanc et bleu de 25 tonnes qui indique la direction de la Mecque peut accueillir jusqu’à 50 personnes. Il comprend une zone pour se laver les mains et réaliser les ablutions. La mosquée mobile sera garée près du stade par souci pratique. Le Japon qui compte entre 100.000 et 200.000 musulmans pour 126,7 millions d’habitants ne compte pas beaucoup de mosquées.

La Pays du Soleil-Levant espère ainsi que les visiteurs musulmans qui viendront au cours de l’événement sportif majeur pourront pratiquer sereinement leur religion sur les différents lieux de compétitions, où sera mise à disposition une mosquée mobile. Le centre de presse étrangère du Japon a indiqué dans un communiqué de presse que d’autres mosquées mobiles sont en cours de fabrication.

Le nombre de touristes originaires de pays musulmans en Asie du Sud-Est a considérablement augmenté ces dernières années, rapporte le Muslim Post. Selon l’Organisation nationale du tourisme du Japon (JNTO), près de 271 000 Indonésiens se sont rendus au Japon en 2016, contre 63 000 en 2009. De même, plus de 394 000 Malais sont arrivés l’an dernier, contre 89 000 il y a sept ans, précise le média musulman.

Un outil pour promouvoir la paix dans le monde

« En tant que pays ouvert et hospitalier, nous voulons partager l’idée de l’omotenashi (hospitalité japonaise) avec les musulmans », a déclaré Yasuharu Inoue à l’initiative du projet. Et d’ajouter : « Nous aimerions que la mosquée mobile devienne un outil pour promouvoir la paix dans le monde. » La société localisée au Japon espère étendre sa mosquée mobile à d’autres évènements sportifs tels que la Coupe du monde de rugby ou encore la Coupe du monde de football de 2022 au Qatar.

>> A lire aussi : Japon: Une députée qualifie les homosexuels de «personnes non productives» dans la société et provoque un tollé

>> A lire aussi : Japon: Les six derniers condamnés à mort de la secte Aum ont été exécutés