Bolivie: Un Français aveugle a traversé un immense désert de sel en sept jours

EXPLOIT Alban Tessier a parcouru 140 kilomètres en sept jours dans le plus grand désert salin du monde…

20 minutes avec agences

— 

Alban Tessier, enseignant normand qui a traversé le Salar de Uyuni en sept jours, sur une distance de 140 km, en juillet 2018 en Bolivie.
Alban Tessier, enseignant normand qui a traversé le Salar de Uyuni en sept jours, sur une distance de 140 km, en juillet 2018 en Bolivie. — Martin Alipaz/EFE/SIPA

Un professeur non-voyant de 41 ans a terminé ce lundi une marche de 140 kilomètres dans le Salar d’Uyuni, le plus grand désert salin du monde situé en Bolivie. Alban Tessier, originaire de Nantes, souffre de rétinite pigmentaire, une maladie génétique dégénérative qui évolue vers la cécité.

Il a décidé de se lancer dans cette aventure « pour démontrer au monde que les limitations physiques ne sont pas des obstacles pour accomplir des exploits », selon le ministère bolivien de la Culture. Pendant tout son périple, l’enseignant a reçu le soutien des autorités boliviennes – une manière pour elles de faire connaître ce fameux désert, l’une des principales attractions touristiques du pays.

Suivi à distance par une équipe

Pendant son voyage, l’enseignant tirait derrière lui un chariot sur roulettes dans lequel il avait emporté le strict nécessaire. Il se guidait grâce à un GPS à assistance auditive et était suivi à distance par une équipe de soutien.

L’aventurier a affronté un désert de 10.582 km², situé à 3.650 mètres d’altitude. Il s’agit d’une des principales attractions touristiques de Bolivie. La température y oscille entre - 3 et 20 degrés. Une averse de neige a affecté ses équipements électroniques.

>> A lire aussi : Bolivie: Un musée posé au fond du Lac Titicaca est en projet

>> A lire aussi : VIDEO. Rennes: Des fauteuils roulants bricolés à partir d’anciens vélos électriques