Etats-Unis: Une cane suivie par 76 canetons soulève des interrogations biologiques

ANIMAUX Les experts ont déclaré qu’il s’agissait pourtant d’un « exemple extrême d’un phénomène assez commun dans la nature »…

Naomi Mackako

— 

Illustration de canetons.
Illustration de canetons. — Alexas_Fotos

Mais comment est-il possible qu’elle ait autant de petits ? Un photographe amateur américain a pris un cliché d’une cane suivie par 76 petits canetons sur le lac Bemidji dans le Minnesota.

« C’était incroyable », a déclaré l’auteur de la photographie, Brent Cizek, dans une interview donnée au New York Times. « Je ne savais pas qu’une cane pouvait s’occuper de tant de canetons. » Le quotidien américain rappelle qu’il est plus courant d’observer une cane avec 20 à 30 petits au maximum. 

Une observation « extraordinaire »

Les experts ont déclaré qu’il s’agissait donc d’un « exemple extrême d’un phénomène assez commun dans la nature ». L’ornithologue Richard O. Prum de l’Université de Yale a parlé d’une observation « extraordinaire ».

Brent Cizek a pris ces photos alors qu’il était à bord d’une petite barque sur l’eau agitée du lac, à l’affût de nouveaux sujets à photographier. C’est une fois rentré chez lui qu’il a remarqué la découverte spectaculaire. Il a alors estimé le nombre de canetons à 50 mais retournant au lac ce mois-ci, il a déclaré qu’il en comptait jusqu’à 76.

La nounou des canetons 

Selon la National Audubon Society , qui a relayé les photos de Brent Cizek, la cane qu’il a observée appartient à la famille des Grands Harles. Ces femelles ne peuvent pondre que jusqu’à douze œufs. Mais elles peuvent aussi bien couver les œufs des autres canes. Pour augmenter les chances de survie de leurs petits, certaines canes placent en effet leurs œufs dans le nid de leurs congénères. Mais d'après Richard O. Prum, il serait impossible que la cane photographiée - depuis affectueusement surnommée Mama - ait couvé 50 œufs. « C’est vraiment trop », a-t-il déclaré.

David Rave, qui travaille pour le ministère des Ressources naturelles du Minnesota explique ce phénomène par le système de garderie dans lequel certains oiseaux élèvent leurs petits. Les femelles confient leur progéniture à une autre femelle plus âgée qui a pour habitude de veiller sur les portées. « Les femelles du lac Bemidji - dont beaucoup sont apparentées - pondent à peu près au même moment, a déclaré le responsable régional de la faune. Par la suite, les canes adultes s’en vont pour la mutation de leurs plumes, laissant leurs couvées à la garde d’une femelle matriarche ». « Elle serait un peu comme l’arrière-grand-mère ».

Si l’organisation de crèche est courante chez cette espèce, la taille de celle prise en photo par Brent Cizek reste exceptionnelle.

>> A lire aussi : Suède: Des ourses trouvent le moyen de protéger leurs petits des chasseurs

>> A lire aussi : VIDEO. Lille: Une maman renard polaire donne naissance à six petits au zoo