Vous pourrez bientôt faire votre demande en mariage dans l’espace

LUNE DE MIEL A partir de 2022, la société ApoteoSurprise proposera un scénario de demande en mariage autour de la lune...

Alexandra Segond

— 

Pour la modique somme de 125 millions d'euros, les amoureux pourront bientôt s'offrir un voyage romantique de plus de 500.000 kilomètres autour de la lune
Pour la modique somme de 125 millions d'euros, les amoureux pourront bientôt s'offrir un voyage romantique de plus de 500.000 kilomètres autour de la lune — Dan Wooler/REX Shutters/SIPA

Demander la lune pour faire sa déclaration… littéralement. La société francilienne ApoteoSurprise, spécialisée dans la personnalisation des demandes de mariage, compte proposer un nouveau scénario dès 2022 : un voyage romantique de plus de 500.000 kilomètres autour de la lune. Sept jours de trajet au total, pour la modique somme de 125 millions d’euros.

Un scénario millimétré

Mais n’est pas astronaute amoureux qui veut. En amont du voyage, ApoteoSurprise envisage de multiples examens de santé. Une formation encadrée de 12 semaines est également prévue, comprenant notamment « séances de cardio-training, centrifugeuse, accoutumance à l’apesanteur », mais aussi « formation technique, tactiques de gestion du stress et simulations de situations d’urgence ».

Selon Philippe Droneau, directeur chargé de mission à la Cité de l’espace de Toulouse, cette prestation reste tout à fait plausible à condition de rester rigoureux. « Trois mois d’entraînement pourraient convenir en effet, estime-t-il, mais il reste des risques résiduels non négligeables tout de même. » Le matériel utilisé doit être d’une extrême qualité : il faudrait par exemple « une capsule bien validée pour l’orbite basse et une capsule beaucoup plus performante pour la Lune ».

« Rester prudents et imaginatifs »

Pas plus que le Centre National d'Études Spatiales, il n’a été contacté par ApoteoSurprise pour d’éventuels conseils assure-t-il. Malgré la formation en ingénierie aéronautique de Nicolas Garreau, le fondateur de l’entreprise, Philippe Droneau demande aux tourtereaux spationautes de rester prudents… et imaginatifs : « Plutôt oublier la surprise de la demande en mariage, qui risque de ne souffrir d’aucune improvisation ! »