Angleterre: Ils nourrissent les 140 invités de leur mariage avec des produits destinés à la poubelle

ÉCOLO La mariée, qui a portée une robe faite à partir de bambou, voulait un mariage le plus respectueux de l'environnement possible...

Naomi Mackako

— 

Illustration d'un buffet de mariage.
Illustration d'un buffet de mariage. — Sylvia Tan

Un couple écologiste originaire de la ville de Leeds en Angleterre a fait appel à une association luttant contre le gaspillage alimentaire rapporte Metro. Des crudités, des pâtisseries, de la viande, des salades en tous genres…

C’est un buffet haut en couleur et bien garni qui a été dressé au mariage de Cherie Harris et Jaimes Mainwaring. Le couple n’a payé pour aucun des aliments disposés sur les tables. Au quotidien, Cherie et Jaimes s’efforcent d’avoir un mode de vie respectueux de la planète et ils ont voulu que leur mariage soit sous le même signe. La mariée a même porté une robe blanche conçue à partir d’extrait de bambou.

De la nourriture encore bonne à la consommation humaine

Le couple s’est rapproché de The Real Junk Food Project, une coopérative qui récupère les aliments destinés à la poubelle des restaurants et des supermarchés pour les redistribuer. Ces aliments sont en réalité encore bons à la consommation humaine mais les entreprises les jettent pour respecter leurs propres réglementations en matière de sécurité sanitaire. Bien qu’ils aient contacté l’association un an avant le mariage, Jaimes et Cherie ne pouvaient pas savoir à l’avance ce qui serait servi le jour J. En effet, les collectes et les dons perçus diffèrent d’un jour à l’autre. Mais les mariés ainsi que leurs convives - prévenus seulement après le repas - ont apprécié l’effet de surprise.

« Ce qui est merveilleux, c’est que nous avons pu utiliser notre mariage pour faire passer le mot sur le gaspillage alimentaire et faire réfléchir les gens à limiter leurs déchets et réutiliser leurs restes », a déclaré la mariée. Le buffet leur a coûté 5 euros par personne, un coût relativement bas car l’association ne leur a pas facturé la nourriture mais uniquement la main-d’œuvre notamment les chefs qui ont travaillé à l’élaboration des plats.

>> A lire aussi : VIDEO. Gaspillage alimentaire: Les Américains jettent 150.000 tonnes de nourriture par jour

>> A lire aussi : Gaspillage alimentaire: Des députés souhaitent rendre le doggy bag obligatoire dans les restaurants