Nantes: Pour retourner en prison, il avoue plusieurs escroqueries

AVEU Libéré il y a quelques mois, un quadragénaire s’est présenté au commissariat de police ce lundi 16 juillet…

Alexandra Segond

— 

L'homme assure au commissariat de Nantes avoir vendu deux voitures volées pour être réincarcéré.
L'homme assure au commissariat de Nantes avoir vendu deux voitures volées pour être réincarcéré. — Jean-Sebastien Evrard AFP

« Je veux retourner en prison ». Le message ne peut être plus clair pour cet homme de 41 ans qui s’est présenté lundi 16 juillet au commissariat de police Olivier de Clisson, à NantesSelon Presse-Océan, l’homme, qui avait été libéré de prison il y a quelques mois à peine, est venu se dénoncer de son propre chef, avouant notamment deux faits d’ escroquerie.

Un aveu vérifié par deux plaintes

Le quadragénaire a assuré à la police avoir vendu deux voitures pour 300 et 500 euros. Outre le prix dérisoire, il déclare que ces voitures ne lui appartenaient pas. Ses propos ont été vérifiés puisque deux femmes, l’une venant de Rouen et l’autre de Montpellier, ont récemment déposé plainte pour ce genre de faits.

Les policiers se sont également rendus compte que l'homme avait arnaqué plusieurs restaurants, comme il l'avait également indiqué. « Il est sorti il y a peu et il trouve la vie trop difficile dehors », affirme une source proche de l'enquête.