VIDEO. Elle voulait prendre une photo avec des requins pour Instagram, elle se fait mordre le bras

VIRAL Une jeune Américaine s'en est tirée avec une simple cicatrice...

P.B.

— 

Katarina Zarutskie, une Américaine de 19 ans, a été mordue par un requin nourrice aux Bahamas.
Katarina Zarutskie, une Américaine de 19 ans, a été mordue par un requin nourrice aux Bahamas. — Katarina Zarutskie/Instagram

Katarina Zarutskie voulait « être en contact avec la nature ». Son contact, elle l’a eu… avec la mâchoire d’un requin nourrice. Et si cette jeune étudiante s’en est tirée avec quelques points de suture et des antibiotiques, elle s’est attiré les foudres de nombreux internautes et a passé son compte Instagram en privé.

En vacances aux Bahamas, Zarutskie, 19 ans, aperçoit un banc de requins nourrices. Ni une, ni deux, cette surfeuse, qui joue les modèles amateurs sur Instagram – elle a 30.000 followers – plonge dans l’eau turquoise malgré les objections de ses proches. « Je savais qu’en général, ils sont inoffensifs », assure-t-elle à la BBC. Mais alors qu’elle fait la planche au milieu d’une vingtaine d’animaux et que le père de son copain mitraille, un des requins lui attrape le poignet et la tire sous l’eau.

« Blonde idiote »

Cette élève infirmière raconte qu’elle a réussi à dégager son poignet puis l’a gardé hors de l’eau, maintenant la blessure sous pression avec son autre main. « Je voulais surtout éviter d’avoir du sang dans l’eau, pour les requins, c’est synonyme de nourriture », précise-elle au micro d'ABC.

Sur ce site populaire, un panneau avertissait pourtant les touristes : « Les requins nourrices peuvent parfois mordre, gardez vos bras hors de l’eau. » La jeune fille jure à ABC qu’elle ne l’a pas vu.

Accusée sur Instagram d’avoir pris des risques pour quelques likes et followers de plus, l’étudiante se défend d'avoir succombé aux sirènes de l'«Instafame» : « On a dit que je n’étais qu’une blonde idiote, j’ai été la cible de nombreux commentaires haineux. Mais je connais et je respecte l’océan », assure-t-elle. A l’avenir, elle « réfléchira deux fois » avant de plonger au milieu de requins pouvant atteindre 4 mètres de long. Leçon retenue.