Coupe du monde 2018: Regarder les matchs de foot serait bon pour la santé mentale

SANTE Le professeur anglais, Alistair Burns, affirme que regarder des rediffusions de matchs pourrait faire travailler la mémoire…

Naomi Mackako

— 

Deux personnes jouant au football. Illustration.
Deux personnes jouant au football. Illustration. — shauking

Alistair Burns, directeur du National Health Service (NHS), le système de la santé publique du Royaume-Uni, a déclaré que regarder la Coupe du monde de foot serait bon pour la santé mentale, rapporte The Indy 100.

Se caler devant sa télé pour mater France-Belgique ou Croatie-Angleterre serait un excellent moyen de stimuler le cerveau et de prévenir la démence. Le foot à la télé s’agirait donc excellent pour la santé mentale des personnes âgées, d'autant que le professeur y voit une façon de maintenir notre esprit actif.

Le foot pour renforcer l’activité cérébrale

« Bien que les fans n’en aient pas conscience cette semaine, le football peut être bon pour les nerfs. Un beau match peut vraiment aider votre esprit et votre corps. Il existe un lien positif entre regarder des matchs de football et garder l’esprit actif », précise Alistair Burns.

Selon le professeur, cela a quelque chose à voir avec notre « mémoire émotionnelle », qui est considérée comme plus puissante que la mémoire factuelle. D’après cette logique, si une personne peut se souvenir de moments sportifs emblématiques qui l’ont submergé d’émotions, l’activité cérébrale peut être renforcée.

Remuer l’âme et susciter des émotions puissantes

La Fondation Sporting Memories, une organisation caritative qui lutte contre la démence, a déclaré à Metro que ces dernières semaines un impact positif [a pu être mesuré] sur le bien-être physique et mental des membres de [son] groupe, dont beaucoup sont atteints de démence. « Le sport unit les communautés et les générations, il remue l’âme et peut susciter des émotions puissantes », a déclaré la fondation.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime aujourd’hui à 47,5 millions le nombre de personnes dans le monde atteintes de démences. La maladie d’Alzheimer est impliquée dans 60 à 70 % des cas.

>> A lire aussi : Selon une étude, les footballeurs ont plus de risques de contracter une maladie du cerveau

>> A lire aussi : «Ecouter Pierre Ménès nuit à la santé mentale», le syndicat des arbitres détruit le journaliste de Canal