Etats-Unis: Une conduite d'eau se rompt et inonde le centre-ville de Philadelphie

INONDATION Plus de 56 millions de litres d’eau se sont écoulés pendant trois heures…

Naomi Mackako

— 

Le personnel du département des eaux de la ville de Philadelphie travaille après que la rupture des canalisations principales de la ville a entraîné une inondation mardi 3 juillet 2018.
Le personnel du département des eaux de la ville de Philadelphie travaille après que la rupture des canalisations principales de la ville a entraîné une inondation mardi 3 juillet 2018. — Jessica Griffin/AP/SIPA

Les rues du centre-ville de Philadelphie aux Etats-Unis ont été inondées mardi par plus de 56 millions de litres d’eau après la rupture de la conduite principale d’eau de la commune. L’itinéraire de certains bus a été dévié, rapporte la ABC.

L’eau s’est écoulée des canalisations pendant trois heures avant d’être coupée par les agents du service des eaux de Philadelphie en début de matinée à 7 h 30. Le fournisseur d’électricité Peco a déclaré qu’en milieu de matinée 700 à 750 de ses clients n’avaient plus l’électricité contre 2.000 personnes au plus fort de l’inondation. Les sous-sols inondés ont été pompés par les agents pour permettre aux électriciens d’intervenir et de rétablir le courant.

Rétablir le courant

« L’eau et l’électricité ne font pas bon ménage, alors nous travaillons avec le département de l’eau », a déclaré la porte-parole de Peco, Deb Yemenijian. « Et dans les cas où nous pouvons entrer en toute sécurité, nous travaillons avec les clients pour rétablir le courant ».

Un homme se tient près de l'endroit où une des canalisations principales de la ville de Philadelphie s'est produite tôt le mardi 3 juillet 2018. Un certain nombre de rues du centre-ville ont été fermées.
Un homme se tient près de l'endroit où une des canalisations principales de la ville de Philadelphie s'est produite tôt le mardi 3 juillet 2018. Un certain nombre de rues du centre-ville ont été fermées. - Jessica Griffin/AP/SIPA

Debra McCarty, la responsable du département des eaux, a déclaré qu’une inspection récente de l’intérieur du tuyau n’avait révélé aucune défaillance. Le coût des dégâts n’a pas encore été estimé.