Suisse: Il gobe une pastille de javel par erreur et doit subir une trachéotomie en urgence

ERREUR (PAS) FATALE Souffrant d’un œdème au larynx et d’une nécrose des cordes vocales, l’homme a dû subir une trachéotomie en urgence…

20 Minutes avec agence

— 

Eau de Javel. Illustration.
Eau de Javel. Illustration. — Andy Lauwers / Rex Feat / REX / Sipa

Une confusion qui a failli lui coûter cher. Un sexagénaire résidant en Suisse, souffrant d’un mal de crâne, a ingéré par erreur une pastille de javel, pensant qu’il s’agissait d’un antidouleur.

L’homme de 65 ans a dû être hospitalisé en urgence en soins intensifs pendant deux semaines et subir une trachéotomie. Le Dr Caroline Boonekamp raconte sa mésaventure dans une étude publiée le 21 juin dans la revue médicale BMJ Case Report.

Opéré en urgence

Immédiatement après avoir avalé le comprimé de 3,5 g de javel, l’homme décrit une sensation de brûlure immédiate dans sa bouche et sa gorge suivie d’une forte toux qui a fait ressortir une partie de la tablette. Après une heure, le sexagénaire s’est rendu aux urgences de Genève où il a été placé sous surveillance.

Six heures plus tard, le patient ne parvenait quasiment plus à respirer ni parler. Des examens ont révélé un œdème du larynx et une nécrose des cordes vocales, poussant les équipes à opérer l’homme en urgence. Ce dernier a finalement passé deux semaines en soins intensifs avant de pouvoir rentrer chez lui.

>> A lire aussi : Etats-Unis: Elles apprennent qu’elles ont été échangées à la naissance 72 ans plus tard

>> A lire aussi : Calvados: Son bébé naît lourdement handicapé, l'hôpital condamné pour faute