Landes: Pour faire ralentir les automobilistes, il installe un faux radar devant chez lui

CIRCULATION Cet habitant en a marre des excès de vitesse devant sa porte…

C.C.

— 

Cet habitant a installé un radar de ce type devant chez lui.
Cet habitant a installé un radar de ce type devant chez lui. — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Ras-le-bol. Philippe Glorieux n’en peut plus de voir débouler des voitures bien au-dessus de 50 km/h devant chez lui. Cet habitant d'Azur dans les Landes a donc décidé de passer à l’action. Face au refus des gendarmes et de la mairie de construire un ralentisseur à proximité de sa maison, il a installé un radar fictif au niveau de son portail, rapporte France Bleu Gascogne.

L’objectif est de faire ralentir les automobilistes. Ce radar, qui n’est pas signalé en amont, ne flashe pas bien sûr mais, il est équipé d’ampoules grillées avec des miroirs à l’arrière qui réfléchissent la luminosité des phares. A en croire Philippe Glorieux, ça marche et surtout, il n’y a aucun danger de se faire surprendre.

Aucune loi n’interdit son installation

Il vaudrait mieux pour cet habitant car si aucune loi n’interdit l’installation d’un radar fictif sur une propriété privée, la responsabilité pénale de son propriétaire peut être engagée en cas d’accident provoqué par celui-ci. Enfin, L’Etat peut aussi demander le retrait de ce radar s’il prête à confusion avec les vrais. En cas de refus de le retirer, le particulier peut recevoir une amende.

>> A lire aussi : Un nouveau radar surpuissant mis en place ce mercredi sur la rocade de Bordeaux

>> A lire aussi : Un arrêté municipal interdit les radars privés embarqués, le préfet exige son retrait