Bac français: Les sujets ont-ils été choisis par des militants de la cause animale?

EDUCATION Le corpus de textes comme la dissertation portaient sur la cruauté animale et la défense de nos amis les bêtes…

20 Minutes avec agences

— 

Des élèves passent le baccalauréat (illustration)
Des élèves passent le baccalauréat (illustration) — POL EMILE/SIPA

Les auteurs des sujets du bac 2018 auraient-ils un message à faire passer ? En planchant lundi sur l’épreuve de français, les élèves de S et ES ont découvert que le corpus proposait quatre textes, tous sur le thème du rapport entre hommes et animaux.

Les candidats avaient en effet sous les yeux des extraits des Essais de Montaigne, du Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes de Rousseau, l’article « Bêtes » du Dictionnaire philosophique de Voltaire ou « Qui sait si l’âme des bêtes va en bas ? » tiré du Temps, ce grand sculpteur de Marguerite Yourcenar.

« C’est Brigitte Bardot qui a fait le sujet »

Les lycéens pouvaient choisir de commenter l’article de Voltaire, disserter sur « La littérature vous semble-t-elle un moyen efficace pour émouvoir le lecteur et dénoncer les cruautés commises par les hommes ? » ou écrire un article prouvant la nécessité de promulguer une Déclaration des droits de l’animal.

Sur Twitter, de nombreux jeunes se sont ensuite interrogés : « Le mec qui a pondu le sujet, il est vegan ou quoi ? », « Je crois que c’est Brigitte Bardot qui a fait le sujet », « Sponsorisé par la SPA », peut-on lire sur le réseau social.

Même la Fondation 30 millions d’amis s’est fendue d’un tweet élogieux pour féliciter le choix d’un tel sujet.

>> A lire aussi : VIDEO. Les réactions les plus drôles des lycéens qui passent le bac

>> A lire aussi : Bac 2018: Découvrez les sujets et les corrigés du bac d'Histoire-Géo