VIDÉO. Une bactérie harponne et capture un morceau d'ADN au lasso, comme un cow-boy

MICROBIOLOGIE Ces images permettent de comprendre comment les bactéries développent une résistance aux antibiotiques...

20 minutes avec agence

— 

Un microscope
Un microscope — Eric Piermont AFP

Ce sont des images inédites. Des chercheurs de l’université de l’Indiana (États-Unis) ont filmé une bactérie, la Vibrio cholerae, en train d’attraper un morceau d’ADN. Une preuve vidéo qui permettra aux scientifiques de mieux comprendre l’évolution rapide des bactéries et le développement de leur résistance aux antibiotiques.

Les chercheurs ont publié leurs résultats dans la revue la revue Nature Microbiology. La vidéo présente cette bactérie à l’origine du choléra, sur laquelle les pili bactériens – appendices filamenteux 10.000 fois plus fins qu’un cheveu – ont été colorés.

Comme un lasso

Grâce à cette méthode ingénieuse, on peut voir la bactérie utiliser l’un de ses pili comme un lasso, attraper un morceau d’ADN et de le ramener à l’intérieur de la cellule en passant par un pore de l’enveloppe bactérienne.

« La taille du trou […] est presque équivalente à la largeur exacte d’une hélice d’ADN pliée en deux », explique Courtney Ellison, autrice principale de l’étude. « S’il n’y avait pas de pilus pour le guider, la chance que l’ADN​ atteigne le pore juste au bon angle pour passer dans la cellule est fondamentalement nulle. »

Comment contrer ce phénomène ?

Ces images représentent une véritable avancée pour les scientifiques dans la compréhension du processus responsable de la transmission de la résistance aux antibiotiques.

Désormais, les chercheurs vont tenter de comprendre comment le pilus réussit à attraper le morceau d’ADN afin de contrer ce phénomène et faire progresser la médecine à l’échelle planétaire.

>> A lire aussi : Attention aux torchons de cuisine, ces nids à bactéries

>> A lire aussi : Les «bactéries cauchemardesques» inquiètent et se répandent dans le pays