Haute-Garonne: Après avoir passé sept jours coincé dans sa statue, Abraham Poincheval en sort «sonné»

PERFORMANCE L’artiste Abraham Poincheval a passé sept jours, coincé dans une sculpture représentant l’Homme-Lion, au musée de l’Aurignacien…

Chloé Sémat

— 

Abraham Poincheval, lors de sa sortie de L'Homme-Lion, sept jours après y être entré.
Abraham Poincheval, lors de sa sortie de L'Homme-Lion, sept jours après y être entré. — Shannon Aouatah/CD 31

Ce vendredi, c’était le grand jour pour « L’Homme Lion » ! Après sept jours d’enfermement dans cette sculpture en mélèze, Abraham Poincheval est enfin sorti de sa cachette. Et ça, sous les yeux de 400 personnes présentes au musée-forum de l’Aurignacien, au sud de la Haute-Garonne.

Epuisé, il est sorti de la réplique agrandie à 3,20 mètres de la statuette miniature de « l’Homme-Lion » présentée dans la collection du Musée-forum. « Je suis très sonné. C’était très fort et très intense, plus éprouvant que ce à quoi je m’attendais », a-t-il indiqué en guise de premières impressions. Si cette performance était solitaire, durant tous ces jours il a été soutenu par son public.

Et la participation de toutes ces personnes qui ont pris la peine de discuter avec lui l’a touché. En effet, près de 1.000 visiteurs sont rentrés au musée-forum depuis le 2 juin, soit autant en 5 jours qu’en un mois habituellement.

Une douche, et vite !

« Quelques personnes sont venues passer un moment en soirée avec moi et ont bu quelques bières, nous avons beaucoup discuté, de façon très bienveillante. L’expérience est d’une richesse incroyable » affirme-t-il.

Juste avant son extraction de sa propre sculpture, Abraham Poincheval a avoué craindre ce moment : « J’appréhende la sortie, avec un mélange d’impatience et d’angoisse en même temps ». Mais en même temps, il avait hâte de retrouver sa liberté de mouvement et de pouvoir (enfin) s’allonger. A la question « quelle est la première chose que vous ferez en sortant ? », l’artiste français n’hésite pas… Vite, à la douche !