Etats-Unis: Un serpent sort des grilles d'aération de sa voiture, elle appelle les secours

ANIMAUX L'agent du services de protection des animaux était aussi tétanisé que Lora Goff...

Naomi Mackako

— 

Un serpent jarretière de San Francisco. Illustration.
Un serpent jarretière de San Francisco. Illustration. — London Zoo / Rex Featur/REX/SIPA

Sacrée surprise ! Une femme était à bord de sa voiture dans le centre-ville de Warrenton en Virginie lorsqu’elle a vu un serpent se glisser hors des grilles d’aération, rapporte The Independent.

Lora Goff conduisait sa Cadillac SRX pendant sa pause déjeuner lorsqu’elle a entendu un bruit suspect à l’intérieur de l’habitacle de sa voiture. Son directeur de bureau, présent avec elle dans la voiture, a alors regardé à côté du volant et a vu un serpent sortir des grilles d’aération. Essayant de garder son calme, Lora Goff est parvenu à se garer, et a sauté du véhicule pour appeler les secours. Elle a ensuite photographié le reptile. « Je me disais : "Personne ne le croira" ».

L’agent apeuré par les serpents

Lorsque le service de protection des animaux est arrivé, l’agent a avoué que lui aussi avait très peur des serpents. L’animal décrit comme un serpent de jarretière de 76 centimètres s’est ensuite enroulé autour du câble électrique du chargeur de Lora. La femme raconte que l’agent a essayé d’utiliser un équipement, semblable à une longue perche, pour attraper le serpent mais qu’il n’y est pas parvenu. Puis le reptile a rampé encore et encore jusqu’à se glisser sous le siège passager avant. Malgré de nombreuses tentatives, le spécialiste des animaux n’a pas réussi à remettre la main sur le serpent.

La pause déjeune terminée, Lora Goff a dû retourner au travail en sachant que la bête se trouvait toujours dans sa voiture. Sur les conseils de ses collègues, elle a emprunté la voiture de l’un pour acheter des pièges collants pour rongeurs qu’elle a ensuite disposés dans sa voiture. Sa journée de travail étant arrivée à sa fin, l’Américaine est remontée dans son véhicule où il n’y avait aucune trace du reptile sur les pièges installés plus tôt. Sur le trajet de dix minutes jusqu’à son domicile, elle dit avoir conduit « nerveusement », sans jamais cesser de taper des pieds pour effrayer le reptile et le dissuader de sortir de sa cachette.

Son mari à la rescousse

Le lendemain matin, accompagné de son mari, Lora est de nouveau allée vérifier si son plan de capture avait fonctionné et en effet, elle a découvert le serpent collé sur l’une des bandes adhésives. Son époux a alors attrapé l’animal et l’a placé à l’arrière de son camion. Lora Goff a confié ne pas vouloir savoir ce qu’il en a fait.

>> A lire aussi : Deux serpents retrouvés dans une poubelle à Montpellier, l'un d'eux était encore vivant