VIDEO. Etats-Unis: Deux pélicans perturbent une remise de diplômes et attaquent la foule

INSOLITE Les deux oiseaux à la taille impressionnante ont survolé les lieux, avant que l’un d’eux se pose dans la section VIP et y sème le chaos à grands coups d’ailes et de bec…

20 Minutes avec agence

— 

L'un des pélicans a d'abord tenté de se poser au milieu de la foule et a attaqué des spectateurs.
L'un des pélicans a d'abord tenté de se poser au milieu de la foule et a attaqué des spectateurs. — Capture d'écran You Tube / Grant Dillion

La cérémonie de remise de diplômes de l’université californienne de Pepperdine a été sérieusement perturbée par l’attaque de deux pélicans au début du mois de mai à Malibu (Etats-Unis). Une vidéo publiée par Pepperdne University Graphic jeudi montre les oiseaux survoler la foule avant de plonger dans le public, provoquant la frayeur et l’amusement parmi les proches des étudiants.

Sur les images, on voit l’un des animaux se poser au milieu de la foule et attaquer des spectateurs. Le pélican progresse dans les rangs avant de se poser sur le tapis rouge, l’endroit prévu pour la remise de diplômes. Aux tentatives des vigiles pour l’en déloger, le volatile réplique par des coups de bec. Hilares, les membres du service de sécurité tentent alors d’éloigner les perturbateurs.

Le doyen de l’université ravi

« Personnellement, je trouve que ça a rendu la remise de diplômes encore plus enthousiasmante. Cela montre bien que même quand quelque chose est censé être parfait, la vraie vie peut s’interposer et alors il faut savoir esquiver les obstacles », estime Steven Matkins, un des étudiants qui participaient à la cérémonie.

Le doyen de l’université Michael Feltner s’est réjoui de l’exposition internationale que l’événement a offerte à la remise de diplômes. « À un moment où nous rendons hommage à nos diplômés et à nos étudiants, quelle magnifique façon de mettre en valeur a cérémonie, la belle scène et cette remarquable journée et d’y inviter le monde », a expliqué le responsable de l’établissement.

>> A lire aussi : Un pélican australien se retrouve accidentellement... aux Philippines

>> A lire aussi : Alsace: Mais pourquoi des buses s'en prennent-elles à des joggeurs ces temps-ci?