Corée du Nord: Le premier fast-food occidental pourrait bientôt ouvrir ses portes

FAST-FOOD Cette décision est perçue comme un signe de bonne volonté d’ouverture à l’Occident…

Naomi Mackako

— 

Un hamburger. Image d'illustration.
Un hamburger. Image d'illustration. — VIDAL/ISOPIX/SIPA

La Corée du Nord pourrait bientôt accueillir sa première franchise de restauration rapide occidentale, rapporte un document de la CIA dévoilé par NBC News. Les citoyens de  Pyongyang pourront en effet pousser les portes d’un des restaurants des plus grandes chaînes de fast-food.

Le projet considéré par Kim Jong-un se présente comme un signe de bonne volonté et d’ouverture à l’Occident. Si la note de l’agence de renseignements ne donne pas le nom de la chaîne de restauration rapide élue, divers éléments laissent sous-entendre qu’il pourrait s’agir de l’empereur McDonald’s.

Manger un hamburger autour d’une table

En effet, en avril dernier, le conseiller sud-coréen Chung-in Moon laissait entendre que la Corée du Nord pourrait envisager l’ouverture d’un restaurant McDonald’s. De plus, l’enseigne pourrait pourvoir en nourriture le sommet avec Donald Trump qui se tiendra le 12 juin. Lors de sa campagne présidentielle, le président américain disait vouloir s’entretenir avec Kim Jong-un au sujet de la dénucléarisation « en mangeant un hamburger autour d’une table ».

Cependant, le document de la CIA souligne que pour le Royaume ermite il n’est pas du tout question de se dénucléariser.

>> A lire aussi : La nourriture proposée par les fast-foods modifierait nos gènes et notre système immunitaire