Suède: Le tatoueur fait une faute d'orthographe au prénom de son fils alors elle le fait changer

FAIL L’artiste a tatoué « Kelvin » au lieu de « Kevin » sur sa peau, elle a cru s’évanouir…

Naomi Mackako

— 

Un tatoueur à l'oeuvre. Image d'illustration.
Un tatoueur à l'oeuvre. Image d'illustration. — SERGE POUZET/SIPA

Si le nombre d’images de tatouages ratés ne cesse proliférer sur Internet… L’histoire de cette Suédoise bat tous les records. Pour corriger l’erreur d’un tatoueur qui a mal orthographié le prénom de son fils, cette mère a eu une idée ingénieuse.

Johanna Giselhall Sandstrom s’est rendue chez un tatoueur de la ville de Kyrkhult, en Suède et lui a demandé d’inscrire sur sa peau les prénoms de ses deux enfants. Seulement, une fois rentrée chez elle, la maman est dévastée. Le prénom d’un des deux enfants « Kevin » est devenu « Kelvin ». Et pourtant, la cliente avait vérifié les modèles du tatoueur avant qu’il ne les marque à l’encre sur sa peau.

Il n’y a rien à faire

« J’ai dit que je voulais que les noms de mes enfants soient tatoués sur moi et j’ai donné leurs noms au tatoueur », a-t-elle déclaré au journal local Blekinge Lans Tidning. « L’artiste a dessiné le croquis et n’a rien demandé à propos de l’orthographe alors je n’y ai plus pensé. Et d’ajouter : « Mon cœur s’est arrêté et j’ai cru que j’allais m’évanouir ». La maman retourne au salon de tatouage et fait état de l’erreur au tatoueur qui lui rit au nez et explique qu’il n’y a rien qu’il puisse faire pour y remédier si ce n’est la rembourser.

Les procédés de recouvrement ou d’effacement d’un tatouage étant onéreux et fastidieux, Johanna et son mari envisagent alors une autre solution, pour le coup indolore : changer le prénom de leur fils officiellement. « Je n’avais jamais entendu le prénom "Kelvin" avant », a-t-elle expliqué. « Il n’y a personne qui nomme son enfant ainsi. Alors quand j’y ai réfléchi, j’ai compris que personne d’autre n’avait ce prénom. C’est devenu unique. A présent, [mon mari et moi] pensons que c’est mieux [comme ça]. »

Ainsi, le fils de Johanna a été rebaptisé… Il aura sûrement une drôle d’histoire à raconter sur l’origine de son prénom.

>> A lire aussi : Fañch et Derc'hen refusés... Quelles sont les règles pour donner un prénom en France?

>> A lire aussi : La bataille des prénoms bretons n’est pas terminée !