20 Minutes : Actualités et infos en direct
NATALITÉLes célibataires japonaises, «un fardeau pour l'Etat»?

Japon: Les femmes célibataires représenteraient «un fardeau pour l'Etat»

NATALITÉN’ayant pas d’enfants « [les femmes célibataires japonaises] finiront dans une maison de retraite payée par les impôts des enfants des autres », a déclaré le député japonais Kanji Kato…
Naomi Mackako

Naomi Mackako

Un député du parti au pouvoir au Japon est accusé de sexisme après avoir déclaré que les femmes devraient avoir plusieurs enfants. Il a ajouté que celles qui préféraient rester célibataires deviendraient plus tard un fardeau pour l’Etat, rapporte The Guardian.

Kanji Kato, un membre du Parti libéral démocrate du Premier ministre Shinzo Abe, a déclaré au cours d’une réunion de faction du parti que dans ses discours de réceptions de mariage, il encourageait toujours les futurs mariés à avoir « au moins trois enfants ».

« Elles finiront dans une maison de retraite payée par les enfants des autres »

Lorsque au contraire, il a affaire à des femmes souhaitant rester célibataires, il leur fait savoir que « si elles ne se marient pas, elles ne pourront pas avoir d’enfants, et qu’elles finiront dans une maison de retraite payée par les impôts des enfants des autres ». Après que les membres féminins du parlement se sont offusquées de ces propos sexistes, le bureau du député a publié un communiqué dans lequel il s’est rétracté a déclaré qu’il n’avait « pas l’intention de manquer de respect aux femmes ».

Ces commentaires, rapportés par la chaîne nippone TBS News, font écho aux données officielles faisant état du nombre d’enfants le plus faible jamais enregistré au pays du Soleil Levant. Selon le ministère de l’intérieur, au 1er avril, le Japon comptait 15,53 millions adolescents de moins de 15 ans soit 170.000 de moins que l’année précédente.

Le taux de natalité le plus faible depuis 1899

En 2017, 941.000 bébés ont vu le jour au Japon, c’est le nombre le plus faible depuis le début des enregistrements en 1899. Malgré les encouragements de l’Etat - au moyen d’aides financières pour les jeunes couples —, le taux de natalité semble être en chute libre. Les enfants représentent seulement 12,3 % de la population japonaise.

Le député de 72 ans, qui a 6 enfants et 8 petits-enfants, n’est pas le premier politique japonais à considérer que les femmes devraient faire de la procréation leur objectif premier, rapporte le quotidien britannique. En 2007, le ministre de la santé d’alors, Hakuo Yanagisawa, a décrit les femmes comme des « machines à concevoir » et a ajouté qu’il était de leur devoir citoyen d’augmenter le taux de natalité.

Sujets liés