VIDEO. Nouvelle-Zélande: Une crevasse de 200 mètres de long a coupé un champ en deux

INTEMPÉRIES Conséquence des fortes pluies, une monumentale crevasse s’est ouverte dans le sol sur le terrain d’une ferme néo-zélandaise…

20 Minutes avec agence

— 

Vue aérienne de la faille qui s'est ouverte dans le sol d'un champ, au nord de la Nouvelle-Zélande, le 2 mai 2018.
Vue aérienne de la faille qui s'est ouverte dans le sol d'un champ, au nord de la Nouvelle-Zélande, le 2 mai 2018. — AP/SIPA

Deux-cents mètres de long et quelque 20 mètres de profondeur : voilà les dimensions du gouffre qui a littéralement coupé en deux le champ d’un fermier néo-zélandais ce dimanche.

L’impressionnant phénomène est survenu dans la région de Tumunui, au nord de la Nouvelle-Zélande, rapporte Newshub.

Conséquence des fortes pluies

En la découvrant dans la soirée, l’agriculteur a sous-estimé la taille de cette faille. Il ne s’est aperçu du dommage que le lendemain, à la lumière du jour. Il semblerait, selon les spécialistes, que les sols calcaires se soient dissous sous l’effet de fortes pluies, provoquant l’effondrement du terrain.

Le volcanologue Brad Scott n’avait jamais vu de faille aussi importante. « La plus grande que j’ai vue auparavant faisait environ un tiers de la taille de celle-ci. Elle est vraiment énorme », a-t-il confié à Newshub. C’est le neuvième gouffre – ou tomo – à apparaître dans la région ces dernières années.

« La cavité a dû se former au fil des épisodes pluvieux depuis 4.000 à 5.000 ans », suppose le volcanologue. « La forte intensité des précipitations de ces derniers jours a simplement accéléré le processus ».

>> A lire aussi : Lille: Des chauves-souris très rares découvertes dans les sous-sols lillois, puis sauvées d'une mort certaine

>> A lire aussi : L’agroécologie pourrait nourrir la planète tout en la protégeant selon l’ONU