Inde: Dans le train, le vendeur de thé préparait ses boissons avec l'eau des toilettes

SÉCURITÉ SANITAIRE L’homme et ses complices ont été filmés alors qu’ils sortaient des toilettes du train les bras chargés de bouteilles pleines d’eau impropre à la consommation…

Naomi Mackako

— 

Gare de Mumbai en Inde. Image d'illustration.
Gare de Mumbai en Inde. Image d'illustration. — Rajanish Kakade/AP/SIPA

Un vendeur de thé des trains de l’Etat de Telangana en Inde a écopé d’une amende pour avoir servi des boissons préparées avec l’eau des toilettes, rapporte The Guardian. Le vendeur qui travaillait à bord du Chennai-Hyberadad Express a été arrêté et condamné à payer 1.246 euros d’amende.

L’homme et ses complices ont été filmés alors qu’ils sortaient des toilettes, les bras chargés de bouteilles d’eau puisée dans les sanitaires. Pour se justifier, le suspect a avancé que lui et ses complices transféraient du lait dans les différents récipients et qu’ils souhaitaient le faire à l’abri des regards.

Une enquête détaillée

La compagnie de Chemin de fer indienne qui s’est fortement offusquée de cette pratique a déclaré que même s’il avait s’agit de lait, les toilettes du train n’étaient pas un endroit adapté pour ce procédé. « Le fait même que des bouteilles de thé et de café aient été vues sortant des toilettes est en soi une mauvaise pratique », a-t-elle déclaré dans un communiqué. La compagnie ferroviaire a ajouté que « l’incident avait fait l’objet d’une enquête détaillée ».

Cette affaire vient s’ajouter à une série de scandales sanitaires qui secoue l’Inde ces derniers mois. Cette semaine, la police a ainsi mis la main sur un trafic de viande avariée vendue aux restaurants de Calcutta. Vingt tonnes de viande gâtée ont été saisies par les autorités.

>> Inde: La Cour suprême impose les WC et l'eau potable dans les écoles

>> La pollution de l'air sera bientôt plus meurtrière en Inde qu'en Chine

« La viande provenait de décharges où les vautours et les chiens se battent pour les carcasses dans les environs de la ville », a déclaré Koteshwar Rao, un officier de police du Bengale occidental. Selon les chiffres du gouvernement, l’intoxication alimentaire est l’un des maux les plus courants en Inde.