Pyrénées: «La neige du coucou», vous connaissez? La voilà en images

METEO En mai, le temps fait ce qu’il lui plaît. Il neige encore dans les Pyrénées et les images insolites tombent à gros flocons sur les réseaux sociaux…

Helene Menal

— 

Des jonquilles dans la neige - Illustration
Des jonquilles dans la neige - Illustration — Oliver Dixon/Shuttersto/SIPA

Jeudi, il fallait encore des chaînes pour « monter » au Pas de la Case. Il neige encore ce vendredi dans les Pyrénées au-dessus de 2.000 mètres et à Artouste, les rails du Petit train touristique peinent à être dégagés.

En ce mois de mai, le printemps se fait donc attendre dans le massif qui essuie un nouveau - et tardif - épisode neigeux. De quoi faire abondamment grelotter sur les réseaux sociaux où beaucoup s’étonnent de ces flocons de printemps.

Manteau neigeux « remarquable »

Les spécialistes de Météo France, eux, sont beaucoup moins surpris et refroidissent immédiatement les climatologues amateurs que nous sommes. « De la neige début mai dans les Pyrénées, cela se produit en moyenne une année sur deux, explique Pascal Boureau, prévisionniste basé à Toulouse. Les habitants donnent même un nom à ce phénomène : la neige du coucou, parce qu’elle survient au moment où il se remet à chanter ». Avec une remontée générale des températures prévue pour dimanche, la pluie va chasser la neige, y compris en altitude.

Ce qui est plus « remarquable », c’est l’épaisseur du manteau neigeux dans le massif. « Il n’atteint ce niveau que deux fois par décennie en moyenne », précise Pascal Boureau. A y être, il dévoile la tendance des trois prochains moins et elle n’est pas folichonne : le printemps sera pluvieux.