Belgique: Une entreprise veut cultiver cinq tonnes de cannabis pharmaceutique légalement

CANNABIS L'entreprise Rendocan attend l'autorisation du cabinet de la ministre de la santé pour commencer sa culture...

Naomi Mackako
— 
Plante de cannabis. Image d'illustration.
Plante de cannabis. Image d'illustration. — ALLILI MOURAD/SIPA

Le Limbourg, une ville francophone de Belgique va peut-être accueillir la première plantation de cannabis thérapeutique légale, rapporte L'Echo. L’entreprise Rendocan, créée par Jori Vanvinckenroy et Steven Peters, envisage de produire légalement cinq tonnes de cannabis par an. La plantation qui sera établie sur un terrain de 15 hectares sera la première de ce genre en Europe continentale, doublée d’un centre de recherche dans le domaine du cannabis thérapeutique.

Bien que l’espace mis à la disposition de la plantation soit conséquent, Rendocan ne sera autorisé à exploiter qu’une surface d’un hectare en plus des locaux, pour la culture, la transformation, la recherche et l’activité administrative.

Une valeur ajoutée

Les deux associés qui ont déjà trouvé des investisseurs pour financer leur projet, s’inspirent de la société Bedrocan qui emploi les mêmes normes que les compagnies pharmaceutiques. « Nous nous considérons comme une entreprise de biotechnologie et la production de notre valeur ajoutée passe par le développement de nouvelles semences », a déclaré Steven Peters au quotidien.

Le feu vert entre les mains de la ministre de la santé

L’entreprise dont les plans de construction du centre de recherche et de la plantation ont été validés n’attend que le feu vert du cabinet de la ministre de la santé pour « donn [er] le premier coup de pioche ». Si la loi est révisée, leur activité deviendra alors légale, le cadre juridique en vigueur sera donc adapté. Seize pays européens autorisent déjà la vente de cannabis en pharmacie. En Belgique, seul le produit Sativex - un spray buccal à l’extrait de cannabis - est vendu sur ordonnance aux patients atteints de sclérose en plaques et remboursé par la sécurité sociale.