Présidentielle 2017: 17,8 kg de fraises Tagada incorporés aux comptes de campagne du candidat Macron

BEC SUCRE Véridique, une facture de 17,8 kg de fraises Tagada achetés dans la Haute-Garonne figure dans les comptes de campagne du candidat Macron à la présidentielle…

H.M.

— 

Des fraises Tagada. Illustration.
Des fraises Tagada. Illustration. — PixaBay

La recette du succès, un message régressif à l’attention des jeunes électeurs ou un hommage déguisé à François Hollande et à l’un de ses célèbres surnoms ? Mais pourquoi donc une facture de 17,8 kg de fraises Tagada, achetées dans la boutique Haribo du Village des marques de Nailloux, en Haute-Garonne, figure-t-elle dans les dépenses de campagne pour la présidentielle 2017 déposées par l’équipe d’Emmanuel Macron auprès de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques  (CNCCFP) ?

La facture en question, d’un montant de 102,80 euros, a été photographiée par La Dépêche du Midi. Elle a suscité la perplexité de la CNCCFP, au point que cette dernière a demandé des éléments pour prouver « le caractère électoral » de cet achat.

Un tractage acidulé pour les droits des femmes

Mais le quotidien régional a eu le fin mot de l’histoire. C’est Mickaël Nogal, à l’époque référent départemental d’En Marche ! et désormais député toulousain de la 4e circonscription qui la livre en tant qu’acheteur de cette quantité extravagante de friandises : à l’approche du 8 mars et de la journée des droits des femmes, les marcheurs locaux ont distribué des tracts résumant les propositions du candidat Macron sur le sujet et annonçant la venue de Marlène Schiappa, la future secrétaire d’Etat à l’égalité Femmes/Hommes.

« Ils ont eu l’idée de les accompagner de petits sachets de fraises Tagada », indique Mickaël Nogal à La Dépêche du Midi. C’est aussi ça le nouveau monde…