La recette des célèbres boulettes de viande d’Ikea n’est pas d'origine suédoise.... mais turque

IMPOSTURE Le roi Charles XII en aurait rapporté la recette de Turquie au début du XVIIIe siècle…

Naomi Mackako

— 

Un plat de köttbullar. Image d'illustration.
Un plat de köttbullar. Image d'illustration. — Matthew Mead/AP/SIPA

S’il vous est déjà arrivé de faire une pause déjeuner après avoir sillonné les rayons des gigantesques magasins Ikea, vous n’avez pas pu rater les köttbullar.

Ce célèbre plat de boulettes de viande de l’enseigne suédoise n’a en fait aucune origine scandinave. Le géant de la vente de détail de mobilier a rétabli la vérité la semaine dernière à travers un message posté sur son compte Twitter. « Les boulettes de viande suédoises sont en fait tirées d’une recette que le roi Charles XII a rapportée de Turquie au début du XVIIIe siècle. Tenons-nous en aux faits ! ».

Scandale et révélations

Si le plat - à base de lait, chapelure, viande de beuf hachée et œufs - ravit les papilles des clients de l’entreprise, il avait fait couler beaucoup d’encre en 2013 après que des traces de viande équine ont été retrouvées dans les boulettes goûteuses.

Un scandale et des révélations qui ne changent rien à l’amour que les clients de la marque portent aux köttbullar. Sur Twitter, même les consommateurs turcs se sont réjoui que la recette historique soit perpétuée par Ikea. Sans rancune !

>> A lire aussi : A Älmhult, Ikea cultive ses racines suédoises

>> A lire aussi : Les boulettes de viande d'Ikea n'étaient pas la cause des malaises