Australie: Un cinéma diffuse la bande-annonce d'un film d'horreur à des enfants venus voir «Pierre Lapin»

OUPS La projection de la bande-annonce d’«Hérédité» avant «Pierre Lapin» a provoqué la panique dans la salle de cinéma…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une salle de cinéma
Illustration d'une salle de cinéma — A. GELEBART/20 MINUTES/SIPA

Gros raté dans la programmation d’un cinéma. Une quarantaine de familles venues voir Pierre Lapin dans un cinéma d’Innaloo ( Australie) ce jeudi ont découvert avec stupeur la bande-annonce particulièrement violente d’un film d’horreur.

Diffusée juste avant le film pour enfants, la vidéo promotionnelle du film Hérédité a provoqué la panique. « C’était horrible, les parents criaient au projectionniste d’arrêter et couvraient les yeux et les oreilles de leurs enfants », témoigne une mère de famille au Sydney Morning Herald.

Des images perturbantes

Et il y a de quoi : la bande-annonce d’Hérédité, qui raconte les hallucinations et apparitions dont est victime une femme après le décès de sa mère, est assez choquante pour un jeune public. On y voit une enfant décapiter un pigeon avec une paire de ciseaux, des silhouettes en feu et un jeune homme se frappant la tête contre une table jusqu’au sang. Le tout sur fond de musique angoissante à souhait.

Quelques parents « sont allés chercher une salariée du cinéma mais elle était débordée et ne savait pas vraiment quoi faire », poursuit la femme interrogée par le journal local. « D’autres parents sont sortis de la salle ». Finalement, un employé est venu annoncer l’annulation de la séance et a distribué aux spectateurs des tickets gratuits.

Une porte-parole de la société gestionnaire du cinéma a assuré que la diffusion de cette effrayante bande-annonce était « une erreur » et qu’une enquête interne allait être ouverte pour « s’assurer que de telles situations ne se reproduisent pas ».

>> A lire aussi : «Pierre Lapin»: Domhnall Gleeson et le réalisateur reviennent sur la polémique des allergies alimentaires

>> A lire aussi : Affaire Weinstein: L'enquête du «New York Times» sera adaptée au cinéma