Australie: Un campus universitaire évacué après qu’un durian pourri a été oublié dans un placard

MÉPRISE L’odeur nauséabonde du fruit asiatique pourri a été confondue avec un gaz dangereux…

Naomi Mackako

— 

Un durian. Image d'illustration.
Un durian. Image d'illustration. — Sadiq Asyraf/AP/SIPA

Le campus de l’Université australienne de Melbourne a été évacué par la police de l’Etat de Victoria après qu’une odeur insoutenable a été confondue avec un gaz dangereux, rapporte Mashable. Le durian pourri à l’origine de l’effluve nauséabond avait été oublié dans un placard.

L’incident est survenu samedi aux alentours de 15 heures à l’Institut royal de technologie. La bibliothèque du campus abritant des « produits chimiques potentiellement dangereux », lorsque l’odeur désagréable s’est répandue, les pompiers ont très vite été alertés. Près de 500 étudiants et enseignants ont été évacués pendant qu’une enquête pour retrouver la source de l’émanation a été ouverte.

Un durian oublié dans un placard

Selon une déclaration de la Metropolitan Fire Brigade de Melbourne, la bibliothèque a été fouillée de fond en comble par une quarantaine de pompiers dépêchés sur les lieux et le coupable a été trouvé. L’équipe de lutte contre les incendies a déclaré que l’odeur ne provenait pas d’un gaz dangereux mais de la décomposition d’un durian avarié délaissé dans un placard.

Le durian, un fruit de l’arbre de la famille des Bombacaceae et récolté dans le sud-est de l’Asie, est célèbre pour sa mauvaise odeur par nature. Pour cette même raison, sa consommation est interdite dans les transports en communs de Singapour.

L’alerte passée et le présumé danger écarté, la bibliothèque a rouvert ses portes. Des représentants de l’université se sont excusés.