Une Américaine accouche dans une chambre d’hôtel d’Istanbul en s’aidant de vidéos YouTube

INSOLITE La jeune femme et son bébé, qui ont été pris en charge le lendemain dans un hôpital, vont très bien…

C.P.

— 

Un avion de Turkish Airlines, le 21 novembre 2015. crédit:BPI/REX Shutterstock/SIP
Un avion de Turkish Airlines, le 21 novembre 2015. crédit:BPI/REX Shutterstock/SIP — BPI/REX Shutterstock/SIPA

C’est ce qui s’appelle avoir du sang froid et de la chance. Une jeune américaine de 22 ans, originaire de Nashville (Tennessee), a fait la Une des médias turcs et anglo-saxons, après avoir donné naissance à son fils dans une chambre d’hôtel d’Istanbul début mars.

L’histoire de Tia Freeman, rapportée notamment par ABC et la BBC, est il faut l’avouer assez incroyable. Tout a commencé le 7 mars après-midi par des contractions dans l’avion. A peine une heure avant l’atterrissage à Istanbul, où elle devait faire escale de 17h avant de se rendre en Allemagne, la jeune femme ressent de violentes douleurs au ventre, qu’elle prend d’abord pour une intoxication alimentaire.

« Comme une vraie millenial »

C’est en faisant la queue aux douanes, que cette jeune Américaine- qui a découvert sa grossesse seulement au bout de sept mois- comprend que le travail a commencé…. Une situation confirmée plus tard dans le taxi après une recherche sur Google.

Seule dans sa chambre d’hôtel, craignant que son assurance ne couvre pas un accouchement dans un hôpital local, elle décide « comme une vraie millenial » de se débrouiller toute seule en visionnant des vidéos sur YouTube et en chronométrant ses contractions avec son iPhone.

Sur Twitter, Tia Freeman a ainsi raconté, avoir rempli sa baignoire d’eau chaude et mis une serviette entre ses dents pour supporter sa douleur.

Après « avoir poussé seulement cinq ou six fois » son petit garçon né vers 20h30. Pour couper le cordon, elle a utilisé des lacets de chaussure et un petit couteau de voyage stérilisés dans une bouilloire.

C’est le lendemain, alors qu’elle se présentait à l’aéroport pour embarquer en direction de Stuttgart, que les autorités ont pris connaissance de la situation. Elle a été prise en charge par le consulat et envoyé dans un hôpital.

Tia et son bébé Xavier Ata Freeman sont rentrés aux Etats-Unis après un séjour de deux semaines offert par Turkish airlines et se portent très bien.