Tour du monde: Ce petit navire Playmobil sillonne les océans depuis près d’un an

AVENTURE Deux enfants écossais ont mis à l’eau leur jouet, espérant bien qu’il sillonnera les océans de la planète…

20 Minutes avec agence

— 

Le petit navire en Playmobil se trouve actuellement à plus de 1.000 kilomètres des côtes sud américaines.
Le petit navire en Playmobil se trouve actuellement à plus de 1.000 kilomètres des côtes sud américaines. — Capture d'écran Facebook/The days are just packed

Ça flotte un Playmobil ? Oui, la preuve : un petit bateau Playmobil, baptisé « Adventure », navigue en mer depuis près d’un an. Construit par deux petits garçons, le navire miniature a déjà parcouru des milliers de kilomètres, relate la BBC.

Aidés par leurs parents, Ollie et Harry Ferguson (8 et 5 ans) ont lancé en mai 2017 leur voilier Playmobil depuis Peterhead, en Écosse. Le vaisseau miniature est rempli de messages expliquant la démarche et demandant aux personnes qui croiseront sa route de l’aider à la poursuivre.

Elan de solidarité

Lestée et équipée de polystyrène pour mieux résister aux éléments, l’embarcation est partie pour un véritable tour du monde. Les deux jeunes concepteurs et leurs parents ont d’abord testé la stabilité de l'« Adventure » dans une piscine. Une page Facebook a même été créée pour permettre aux internautes de suivre les péripéties du jouet.

Du Danemark à la Norvège en passant par la Suède, le bateau a toujours trouvé des mains secourables pour le remettre à l’eau. « Les personnes ont vraiment adhéré au projet », se réjouit le père des garçons. « Les garçons sont ravis et à chaque fois que nous recevons un message nous indiquant où il a atterri, nous allons sur l’ordinateur repérer l’endroit et le reporter sur la carte ».

Un liste de « 500 rêves »

Les deux frères peuvent ainsi suivre sa progression et comprendre « à quel point le monde est grand ». Fin 2017, le navire miniature a même été embarqué à bord d’un navire norvégien, le « Christian Radich », qui l’a équipé d’un système GPS et l’a emmené dans l’océan Atlantique, au large de la Mauritanie. Il se dirige aujourd’hui vers le Venezuela.

Les Ferguson n’en sont pas à leur coup d’essai. La famille a établi une liste de « 500 rêves » à réaliser ensemble, comme « construire un igloo, découvrir des fossiles ou déterrer un trésor ». Il y a trois ans, ils avaient envoyé deux figurines Lego dans l’espace.

>> A lire aussi : Coupe de France: On a parlé à l'homme qui reconstitue les exploits des Herbiers avec des Playmobil

>> A lire aussi : Australie: Le canard gonflable géant d'un club de natation se fait la malle jusqu'à l'océan Indien