Belgique: Son terrain transformé en dépotoir, elle doit payer des milliers d’euros de frais de nettoyage

DECHETS « Ce sont des personnes qui connaissent bien l’endroit […] ils ouvrent leur coffre [jettent] tout en bas », a déclaré l’échevin de la commune…

Naomi Mackako

— 

Panneau de la commune néerlandophone de Zaventem en Belgique.
Panneau de la commune néerlandophone de Zaventem en Belgique. — Geert Vanden Wijngaert/AP/SIPA

Le fossé longeant une route à la frontière des communes de Woluwe Saint-Pierre et Zaventem en Belgique, est devenu une véritable décharge à ordures, rapporte le site 7 sur 7.

Douze tonnes de déchets ont été déversés à proximité de cette chaussée, dont le fossé annexe de 3 à 4 mètres de profondeur en a fait un lieu propice au dépôt d’ordures. Des sacs-poubelle, des fenêtres, des portes, des pneus et même un réfrigérateur ont été jetés. « Selon un riverain, cela a commencé par un sac, puis un deuxième… Ensuite une chaise, puis une porte… Jusqu’à ce qu’il y ait une montagne d’immondices. Il y a deux à trois semaines, on a même déversé des déchets depuis un camion. Tout a même débordé sur le sentier. La police a dressé un procès-verbal pour le constater », a raconté Erik Rennen, le responsable du bureau de l’environnement de Zaventem.

Plusieurs mois de déversement illégal

Il faudra trois jours aux ouvriers d’Interza, le service de gestion des déchets de la commune, pour venir à bout de ce tas de détritus. « C’est un travail principalement manuel car il est difficile d’y travailler à cause du fossé. Les ouvriers ont tout réuni en un amas. Ce jeudi, une grue va poursuivre le déblaiement mais il y aura encore beaucoup de travail à la main. On a prévu trois jours de nettoyage pour tout enlever. C’est le résultat de plusieurs mois de déversement illégal », a ajouté Erik Rennen.

Mais le déblaiement de la zone a un coût. Le terrain étant privé et appartenant à une Luxembourgeoise de 90 ans, les frais de nettoyage lui reviennent. « On parle d’environ plusieurs milliers d’euros. Ce n’était plus possible. Certains sacs étaient déchirés et attiraient les bêtes. Nous devons d’abord penser à la santé publique. Nous en avons discuté avec la fille de la femme âgée. Elle a également été très choquée et pensait faire le ménage elle-même, mais je lui ai immédiatement expliqué que c’était presque impossible à cause de ce fossé », a expliqué l’adjoint au bourgmestre.

Une très grosse amende pour les responsables

Cependant, certains des coupables pourront être retrouvés a déclaré Erik Rennen : « Les ouvriers ont retrouvé des données d’identité sur certains documents jetés. Si on peut retrouver les auteurs, ils peuvent s’attendre à une très grosse amende ». Et de poursuivre : « Ce sont des personnes qui connaissent bien l’endroit et savent qu’il y a peu d’habitations. En plus, c’est mal éclairé. Ils ouvrent leur coffre et n’ont plus qu’à tout jeter en bas ». La commune envisage de faire installer des caméras de vidéo surveillance à proximité de la zone.