Un comptable de Samsung Securities commet une faute de frappe à 85 milliards d'euros

BOURSE Des milliers d'employés ont reçu 1.000 parts de l’entreprise au lieu de 1.000 wons…

Naomi Mackako

— 

Le siège social de Samsung Electronics Co. à Séoul.
Le siège social de Samsung Electronics Co. à Séoul. — Yonhap News/NEWSCOM/SIPA

A Séoul, en Corée du Sud, Mille actions de Samsung Securities ont été versées auprès de 2.000 employés au lieu de 1.000 wons (0,76 euro), rapporte Le Figaro.

Les milliers d’employés ont reçu sur leur compte l’équivalent de 85 milliards d’euros d’actions inexistantes, ce qui représente 2,6 milliards de titres. C’est plus de trente fois le nombre de transactions réalisées par le courtier en temps normal, explique le journal.

Une réactivité jugée trop longue

Opportunistes, 16 employés ont immédiatement revendu leurs parts pour la somme de 150 millions d’euros. Il a fallu au groupe 37 minutes pour mettre un terme au désastre, un timing jugé trop long et grave par les autorités sud-coréennes. Le ministère des Finances a demandé des explications pour la création et la transaction de titres inexistants, ainsi qu’une pénalité contre Samsung Securities. Quant aux employés un peu trop réactifs, ils seront poursuivis en justice.