VIDEO. Toulouse: Le blues d'une Américaine coincée à Matabiau par la grève SNCF

LA GALERE EN CHANTANT Une chanteuse américaine coincée en gare Matabiau a écrit une chanson et posté un clip sur la grève SNCF. Sauf que les commentateurs, eux, ne sont pas en grève…

H.M.

— 

Madeline Furhman devant la gare Matabiau.
Madeline Furhman devant la gare Matabiau. — Capture ecran Facebook

Quand Madeline Fuhrman, chanteuse américaine - et amie d’enfance de Paris Jackson et sœur d’ Isabelle Fuhrman de Hunger Games - se retrouve coincée par la grève SNCF en gare Matabiau (Toulouse), elle a le blues, «parce qu’il y a qu’un train qui part et c’est pour Mulhouse». Alors forcément, cette adepte des réseaux sociaux, en fait une chanson, intitulée Chère SNCF, et poste un clip.

Repéré par France Bleu Occitanie, le clip a été tourné le 22 mars, lors d’un tour de chauffe social à la SNCF, mais opportunément posté le 3 avril par la chanteuse qui poursuit son road-movie musical dans l’Hexagone.

Venant d’elle, certains prennent la mouche

Madeline Fuhrman adopte le ton de l’humour, en se demandant qu’elle est cette tradition bien française qui fait perdre du temps, et donc de l’argent. Elle prend d’ailleurs le soin de préciser qu’il n’y a pas d’animosité. « Cette chanson est simplement l’avis d’une Américaine pendant la période des grèves de la SNCF. Ce n’est pas pour être méchante, ni pour diminuer le but de cette grève. Elle ne sert aucun intérêt politique. C’est seulement pour partager mes sentiments, coincée à la gare de Toulouse », écrit-elle.

Mais, l’Américaine se frotte depuis son buzz à une autre tradition bien française, selon laquelle on n’aime pas recevoir de leçons des étrangers. Dans la veine du « de quoi elle se mêle celle-là », certains lui suggèrent plutôt d’écrire des chansons sur Donald Trump ou sur le système de santé américain.

D’autres lui rappellent avec humour que la grève à la SNCF n’a pas attendu son passage pour inspirer des chansons.