VIDEO. Etats-Unis: Des futurs parents révèlent le sexe de leur bébé avec leur alligator

ANIMAUX Sally, l’alligator du futur papa, est une habituée des studios de tournage…

Naomi Mackako

— 

Un alligator. Illustration.
Un alligator. Illustration. — AUSLOOS/SIPA

Un couple originaire de Hammond​, aux Etats-Unis, Mike Kliebert et sa compagne enceinte, Rebecca Miller, ont décidé de révéler le sexe de leur bébé avec l’aide de leur alligator, Sally.

La vidéo de la baby shower a été partagée sur Facebook par la grand-mère, Melody Kliebert et a été visionnée plus de huit millions de fois.

De vrais membres de la famille

Le futur papa, dont le surnom est « T-Mike, le roi Gator », est un passionné de reptiles, qu’il dresse. L’idée de faire intervenir son alligator pour annoncer le sexe du bébé, lui est donc venue naturellement. Chez les Kleibert, les alligators font partie de la famille. Sur la vidéo, on voit Mike tenir la gueule du reptile dans sa main, entouré de ses proches, rassemblés pour l’occasion. Le dresseur a ensuite placé une pastèque fourrée de gelée colorée dans la gueule de l’animal qui a croqué dedans, laissant jaillir un liquide bleu : c’est un garçon.

« La première chose qui m’est venue à l’esprit lorsque ma copine et moi avons décidé d’organiser une fête pour révéler le sexe du bébé, c’était les alligators », a déclaré Mike Kliebert, dont le père et le grand-père étaient tous deux dresseurs d’alligators. « Ils constituent une grande partie de l’histoire de notre famille, alors pourquoi ne pas les intégrer à la fête ? », a-t-il expliqué au Huffington Post.

Un animal dangereux

La scène qui a été massivement partagée sur les réseaux sociaux a tout de même suscité de nombreuses inquiétudes quant au bien-être de l’animal et la sécurité des convives présents sur la vidéo. Un porte-parole du département de la Faune et de la pêche de la Louisiane a déclaré que la scène ne semblait pas nuire à Sally, mais le ministère n’appuie pas vraiment l’idée d’inviter un alligator à une fête. « Ce n’était pas nocif pour l’animal », a déclaré le porte-parole au Huffington Post. « Mais nous n’encourageons pas cela et ne tolérons pas que les animaux soient utilisés comme bêtes de foire ».

« Il n’est pas sage d’avoir un animal dangereux dans un tel contexte, si proche des humains, en particulier des enfants », a-t-il ajouté. Le dresseur a déclaré avoir envisagé que la scène tourne mal, mais celui qui dit connaître les alligators « mieux que le dos de sa main » a souligné que Sally aurait bien pu le blesser quand il lui a maintenu la gueule ouverte mais ne l’a pas fait.

L’alligator mis en vedette, est une habituée des studios de tournage et des plateaux. Elle a été filmée pour des publicités, des émissions télévisées telles que American Horror Story ou encore le prochain film Lousiana Caviar.