Taïwan: Un appareil photo perdu en mer est retrouvé deux ans plus tard

INSOLITE La jeune femme se trouvait en vacances à 250 km de la Taïwan lorsqu’elle a laissé tomber son appareil…

Naomi Mackako

— 

Paysage sous-marin. Illustration.
Paysage sous-marin. Illustration. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Un appareil photo perdu en mer il y a plus de deux ans, a été retrouvé sur une plage de Taïwan. L’appareil a parcouru près de 250 km depuis le point où il avait été égaré, rapporte la BBC.

>> A lire aussi : Australie: La plus ancienne bouteille jetée à la mer retrouvée 132 ans plus tard

C’est un groupe d’écoliers accompagné de son professeur, Park Lee, qui a découvert l’objet échoué sur le littoral. Ils participaient à une journée de nettoyage de la plage.

Un appel lancé sur Facebook

L’appareil était recouvert de bernacles. L’enseignant a entrepris de retrouver le propriétaire de l’appareil en lançant un appel sur Facebook. En un jour, le tour était joué. Serina Tsubakihara, une jeune japonaise a été informée de la trouvaille par ses amis.

« Je n’arrivais pas à y croire », a déclaré la propriétaire de l’appareil photo à la chaîne. « J’étais super surprise quand mes amis m’en ont parlé et m’ont envoyé le post avec ces photos ».

L’appareil protégé par un boîtier étanche

L’étudiante japonaise était en vacances sur l’île d’Ishigaki, au Japon, à environ 250 km à l’est de Taiwan, lorsque l’appareil lui a échappé des mains. « Je faisais de la plongée sous-marine et j’ai perdu l’appareil quand un de mes amis a manqué d’air et avait besoin de mon aide ».

L’incident s’est produit en 2015 mais heureusement, l’appareil photo avait été enfermé dans un boîtier étanche. C’est donc en toute sécurité qu’il a parcouru plus de 200 km jusqu’à Taïwan avant d’échouer sur la plage. Serina pensait que sont appareil était perdu à jamais. Mais c’était compter sans, l’œil aiguisé d’un élève de 11 ans.

Une démarche généreuse

L’appareil retrouvé, Park Lee et sa classe ont réfléchi à un moyen de le rendre à son propriétaire. Si l’idée de regarder des photos privées et d’en publier certaines sur Facebook ne l’enchantait guère au départ, le professeur a conclu que c’était l’unique moyen de retrouver le propriétaire. De nombreuses images ayant été prises au Japon, le post a été écrit en mandarin et en japonais. La publication a été partagée plus de 10.000 fois.

« Je me sens tellement chanceuse et heureuse de pouvoir expérimenter la gentillesse des gens dans ma vie », a déclaré la jeune étudiante. Elle a déclaré à la BBC qu’elle prévoyait maintenant de se rendre à Taïwan en juin pour remercier l’enseignant et les écoliers et récupérer son appareil photo.