Argentine: Un tweet du gouvernement sur l'hétérosexualité raillé sur la Toile

LGBT Les utilisateurs se sont offusqué que les « vrais » minorités ne soient pas mis à l’honneur dans le tweet…

Naomi Mackako

— 

L'Argentine est le premier Etat d'Amérique Latine à avoir légalisé le mariage homosexuel.
L'Argentine est le premier Etat d'Amérique Latine à avoir légalisé le mariage homosexuel. — Mary Bettini Blank

Un tweet posté lundi sur le compte officiel du bureau des droits de l’homme du gouvernement argentin a été vivement critiqué et moqué en ligne.

Le tweet disait ceci : « Quelle que soit votre orientation, nous faisons tous partie de la diversité sexuelle. ». Suivi du mot-dièse « #RendreVisible », le texte accompagnait une image avec pour devise : « L’hétérosexualité fait partie de la diversité sexuelle ». Les utilisateurs du réseau social ont d’abord cru à un canular et que le compte était piraté mais il semblerait que le post était sérieux.

Mettre l’accent sur les véritables minorités

Les Twittos ont ri de l’absurdité de la publication du bureau officiel. Certains ont même commenté avec des mèmes levant les yeux au ciel. Mais la plupart des utilisateurs ont fait remarquer que le principe d’une campagne qui souhaite « rendre visible » est de mettre l’accent sur les véritables minorités. « Je n’ai jamais été discriminé pour être hétérosexuel et en tant que tel je suis déjà très visible… Vous feriez mieux de donner plus de visibilité aux personnes LGBT, qui sont opprimées et qui [ont] besoin [de cette campagne] », a écrit un utilisateur sous le tweet. « Est-ce que les hétéros sont aussi battus à cause de leur orientation sexuelle ? », a soulevé un autre.

L’Argentine est le premier pays d’Amérique Latine à avoir légalisé le mariage homosexuel. Si le passage de l’ancienne présidente Cristina Fernández de Kirchner à la Maison Rose a apporté de nombreux progrès comme la possibilité de changer légalement de sexe sans avoir subi d’opération chirurgicale, peu de chose ont changé depuis la venue de Mauricio Macri au pouvoir.

De nombreux assassinats et agressions des militants LGBT ont été recensés ces dernières années, rapporte la BBC. Les défenseurs de la communauté estiment qu’il reste encore beaucoup à faire pour garantir leur sécurité et le respect de leurs droits.