VIDEO. Strasbourg: Une blanchisserie mise en demeure par le Panama à cause d'une publicité

PAS DE BLAGUE À cause d’une campagne humoristique et du slogan « Nous ne sommes pas le Panama mais nous blanchissons aussi », une société alsacienne a été mise en demeure par l’ambassade du Panama…

B.P.
— 
La campagne du Pressing von Elsass en référence au Panama, sur la page Facebook de l'entreprise.
La campagne du Pressing von Elsass en référence au Panama, sur la page Facebook de l'entreprise. — Capture d'écran / Facebook / Le Pressing von Elsass.

Le Pressing von Elsass n’en est pas à son coup d’essai. Habituée des campagnes publicitaires décalées, l’entreprise aux cinq adresses à Strasbourg n’a pourtant pas fait rire le Panama. À cause d’une campagne humoristique sur la base du slogan « Nous ne sommes pas le Panama mais nous blanchissons aussi », elle a été mise en demeure.

Par le biais d’un cabinet d’avocat sollicité par l’ambassade du Panama en France, le pays d’Amérique latine demande purement et simplement « la suppression de l’intégralité du message publicitaire » qui fait référence au Panama (et même le chapeau panaméen à côté du slogan) sur l’ensemble des voitures et du matériel du pressing.

« Un clin d’œil au second degré »

Daté du 7 mars et publié la semaine passée sur la page Facebook de la société alsacienne, le courrier précise qu’à défaut de la suppression de ces publicités (à faire constater par un huissier), l’ambassade du Panama en France est prête à engager des poursuites judiciaires à l’encontre du pressing pour réparer « son préjudice ».

Aux Dernières Nouvelles d'Alsace puis à France 3, son patron a évoqué sa « surprise » face à « un clin d’œil […] au second degré » d’une campagne lancée il y a déjà de longs mois mais visiblement repérée récemment par l’ambassade. « J’espérais qu’ils puissent m’envoyer des billets pour visiter ce si beau pays », conclut-il, non sans humour.