VIDEO. Etats-Unis: L'homme qui voulait prouver que la terre est plate a bien lancé sa fusée

WTF Le décollage de l'engin était initialement prévu au mois de novembre... 

Naomi Mackako

— 

La fusée artisanale, qui a décollé à l'est de Los Angeles, a atteint 560 km/h et 570 mètres d'altitude.
La fusée artisanale, qui a décollé à l'est de Los Angeles, a atteint 560 km/h et 570 mètres d'altitude. — Matt Hartman/AP/SIPA

Un amateur de fusée américain qui a la ferme assurance que la Terre est « plate comme un frisbee » a voulu le prouver en se rendant dans l’espace. Samedi, Mike Hughes s’est propulsé dans les airs à bord de sa fusée artisanale, rapporte le Times.

Le décollage a eu lieu dans la ville d’Amboy près de Los Angeles. À une vitesse de 560 km/h, l’engin s’est élevé à 570 mètres d’altitude avant de retomber en direction du sol. Pour ralentir la chute rapide de sa fusée, le pilote autodidacte a dû déployer deux parachutes. Il ressort de cette expérience avec une blessure légère au dos.

Quelques ennuis avant l’opération

L’homme de 61 ans, surnommé « Mad Mike » (« Mike le fou » en français), a transformé une roulotte en rampe de lancement sur laquelle il a installé sa fusée artisanale. Le décollage était à l’origine prévu au mois de novembre, mais à la suite de problèmes mécaniques et du refus de la part du Bureau de Gestion des Territoires de l’autoriser à voler au-dessus de terrains publics, le projet a été reporté de nombreuses fois. C’est finalement un magnat de la restauration rapide qui lui a laissé l’accès à ses terres privées pour son expérimentation.

Mike Hughes montant à bord de sa fusée artisanale.
Mike Hughes montant à bord de sa fusée artisanale. - James Quigg/AP/SIPA

Mettre fin aux médisances

Mike Hughes, qui est chauffeur de limousines de profession, se dit très satisfait de son vol car il a pu ainsi mettre un terme aux médisances de tous ceux qui n’ont pas cru en son entreprise, relate le Huffington Post. Sur Facebook, où le sexagénaire publiait régulièrement des photos de l’avancée de la construction de son engin, beaucoup de critiques et commentaires pessimistes ont été postés par des utilisateurs. « Je suis fatigué d’entendre des gens dire que je suis un dégonflé et que je n’ai même pas construit de fusée, j’en ai marre, maintenant j’ai réussi, je l’ai fait », a-t-il déclaré auprès de l’Associated Press.

Mike Hughes prétend être « le plus grand casse-cou de l’Histoire ». L’homme aspire à connaître une notoriété similaire à celle du cascadeur Evel Knievel dans les années 1960 et 1970. Il a pour ambition de construire une autre fusée qu’il nommera « Rockoon ». Selon lui, l’engin transporté dans les airs à l’aide d’un ballon rempli de gaz devrait lui permettre de se propulser jusqu’à 110 mètres au-dessus du sol.