Etats-Unis: Une femme accuse une drag-queen de l'avoir blessée avec sa poitrine au cours d’un dîner-spectacle

INSOLITE La plaignante dit souffrir de douleurs définitives au cou…

Naomi Mackako

— 

Des drag-queens. Image d'illustration.
Des drag-queens. Image d'illustration. — Ariel Schalit/AP/SIPA

Une habitante de Floride, aux Etats-Unis, a porté plainte contre un restaurant. D'après elle, elle aurait été blessée par une drag-queen lors d'un dîner-spectacle en 2015. La poitrine de l'artiste aurait frappé sa tête à plusieurs reprises, rapporte Buzzfeed qui a eu accès au procès-verbal.

Neldin Molina, s’était rendue au restaurant Hamburger’s Mary le 30 mai 2015 pour célébrer l’anniversaire d’un ami. Aux alentours de 20h45, la musique a retenti dans la salle et un spectacle de drag-queens a commencé.

#hamburgermarys #saturday#divas

A post shared by Amanda D'Rhod (@miss_heart_of_florida_2014) on

Un spectacle violent

Alors que l’artiste, Amanda D’Hod s’est approchée de la table de Neldin, cette dernière l’a ignorée. C’est alors que la drag-queen aurait saisi le visage de la plaignante et l’aurait « agité contre sa poitrine huit fois », décrit la plainte. Ensuite, Amanda D’Hod aurait « attrapé le visage de Neldin Molina et violemment poussé de gauche à droite avant de l’abattre violemment contre [sa] poitrine à neuf reprises », toujours selon les dires de la plaignante. La plainte mentionne également l’absence de mise en garde de la part du restaurant sur les possibles dangers du dîner-spectacle.

#honeypot#latina#miss#central#florida#show#girls#national#2018

A post shared by Amanda D'Rhod (@miss_heart_of_florida_2014) on

Après l’incident, Neldin se serait plainte auprès du directeur de l’établissement de « douleurs atroces », rapporte Fox News. La femme se serait rendue aux urgences où elle aurait été soignée pour des « douleurs cervicales atroces et maux de tête insupportables ». La plaignante réclame 1,5 million de dollars de dédommagement pour « les frais médicaux et les dépenses passées, actuelles et à venir, y compris la douleur et la souffrance qu’elle a endurée physiquement et mentalement. »