VIDEO. Neige à Montpellier: Il réalise un splendide ours polaire dans sa résidence

NEIGE La sculpture de Kyllian Fabre est encore visible sur l'avenue de Maurin, à Montpellier...

N.B.

— 

L'ours blanc réalisé dans la neige par Kyllian Fabre.
L'ours blanc réalisé dans la neige par Kyllian Fabre. — Kyllian Fabre

Si la neige a fait galérer des centaines d’automobilistes depuis mercredi, fait rider des dizaines d’autres, elle a aussi inspiré quelques habitants. C’est le cas de Kyllian Fabre.

>> A lire aussi : VIDEO. Montpellier : « J’ai cru qu’on allait mourir », raconte une naufragée de l’A9

Ce jeune homme de 20 ans, qui a emménagé dans la capitale héraultaise il y a quelques mois à peine pour monter son entreprise, a passé sa soirée sous la neige ce mercredi, pour ériger un magnifique ours polaire… plus vrai que nature.

« Je viens de Grenoble, et comme il y avait enfin de la neige à Montpellier, je me suis lancé, sans outil particulier, simplement avec des gants », confie le néo-Montpelliérain, qui a ravi les riverains.

L'ours blanc réalisé dans la neige par Kyllian Fabre.
L'ours blanc réalisé dans la neige par Kyllian Fabre. - Kyllian Fabre

Un igloo gigantesque

« En descendant dans le Sud, je ne pensais pas voir des flocons ! Eh bien, si ! » À côté du gros nounours, encore visible sur l’avenue de Maurin, à Près-d’Arènes, Kyllian Fabre a construit une étonnante tour en spirale, profitant d’une soudaine insomnie. Mais il n’en est pas à son premier coup d’essai. Dans les Alpes, il avait créé un igloo… gigantesque.

La tour en spirale réalisée par Kyllian Fabre.
La tour en spirale réalisée par Kyllian Fabre. - Kyllian Fabre

 

>> A lire aussi : VIDEO. Neige à Montpellier : Ils dévalent le centre-ville à bord d’une baignoire

« D’habitude, on fait un petit truc. Moi, j’avais fait un très, très gros igloo, une espèce de forteresse de 3 ou 4 mètres, et d’1,80 m de haut », reprend le jeune homme. A Montpellier, on en a vu des bonshommes de neige depuis mercredi matin, avec des carottes, des bouchons ou des bouteilles de bière vides. Mais là, c’est beau, très beau.