Etats-Unis: Une loi donnera automatiquement le statut d'«enfant maltraité» à un bébé né d'une mère toxicomane

ETATS-UNIS Le comité législatif du Kentucky a approuvé à l’unanimité le projet de loi jeudi…

Naomi Mackako

— 

Illustration. Un bébé.
Illustration. Un bébé. — C. Delahaye / Sipa

Dorénavant, les bébés nés de mères toxicomanes et dépendants dès la naissance, pourraient recevoir automatiquement le statut d' « enfant maltraité », rapporte Us News. Le comité de législatif de l’État du Kentucky aux Etats-Unis a approuvé à l’unanimité le projet de loi, jeudi.

Protéger les bébés

Cette loi vient en réponse à un examen fédéral du système de protection de l’enfance du Kentucky, qui a révélé que l’État ne respectait pas les normes gouvernementales, notamment celles stipulant que « les enfants doivent avant tout être protégés d’abus et de la négligence ». Ce statut d'« enfant maltraité » implique que les services sociaux enquêtent et entament un processus de retrait des droits parentaux dès la naissance, à moins que la mère ne suive et se conforme à un programme de traitement de son addiction.

Le nombre de bébés dépendants à la drogue augmente

Le nombre de bébés dépendants à la drogue, consommée pendant la grossesse par leurs mères toxicomanes a considérablement augmenté ces dernières années aux Etats-Unis. Cela est la conséquence d’une consommation de plus en plus importante d’opioïdes par la population. En 2013, le Kentucky a atteint deux fois le taux national de bébés toxicomanes.

Ce changement imposerait au système judiciaire d’accélérer le processus d’adoption. Une joie pour Matt Bevin, le gouverneur, qui a adopté quatre enfants éthiopiens avec son épouse, après avoir tenté et échoué aux Etats-Unis en raison, selon lui, d’un système trop compliqué.