Saint Valentin: On a retrouvé les fiancés de la cathédrale de Strasbourg (et c'est «so cute»)

ROMANTISME Comment Mathieu a préparé sa demande en mariage sur la plateforme de la cathédrale, pour qu’elle soit exceptionnelle…

Gilles Varela

— 

Caroline et Mathieu se sont dit oui sur la plateforme de la cathédrale. Strasbourg le 13 février 2018.
Caroline et Mathieu se sont dit oui sur la plateforme de la cathédrale. Strasbourg le 13 février 2018. — PAN !
  • Une demande en mariage s’est faite sur la plateforme de la cathédrale de Strasbourg, et cela tombe à pic, car c'est la ville où « l'amour dure 10 jours ».
  • Mathieu, le jeune financé, explique à 20 Minutes comment il a organisé ce moment inoubliable.

Il n’a pas choisi d’être au restaurant, de saisir l’occasion d’un voyage sous les tropiques ou bien encore une soirée trop arrosée, mais d’être « sur le toit du monde, de son monde » pour faire sa demande en mariage. Mathieu, 26 ans, un genou à terre, s’est lancé mercredi pour demander Caroline en mariage à 66 mètres de hauteur, plus précisément sur la plateforme de la cathédrale de Strasbourg. Une mise en scène bien préparée, comme l’a confié à 20 Minutes le jeune fiancé.

Des repérages

« L’idée de faire ma demande dans un endroit exceptionnel mûrissait, depuis des semaines et cela a demandé une certaine préparation. Je suis d’abord allé sur la plateforme une semaine auparavant, pour faire des repérages, notamment de l’emplacement pour la photo car je n’y étais jamais monté », explique le jeune homme originaire de Saverne (Bas-Rhin) et résidant à Strasbourg depuis pourtant six ans.

« C’est la seconde demande en mariage faite dans le cadre de « Strasbourg mon amour », se félicite l'Office de tourisme de Strasbourg et sa région (OTSR), la première ayant eu lieu en 2014, sur le Pont des Soupirs. »

>> A lire aussi : Saint-Valentin: Comment Marc-Philippe a réussi à faire sa demande en mariage en public

La ville comme témoin

Afin de persuader la jeune femme de gravir les 330 marches de l’étroit escalier en colimaçon sans éveiller les soupçons, Mathieu a profité de l’opération Strasbourg mon amour pour l’inviter au préalable à se balader dans la ville, regarder une exposition photo avant de lui proposer d’aller ensemble, une fois le terrain préparé, voir Strasbourg de haut, ses toits.

« Je cherchais un endroit symbolique, romantique, au-dessus de tout, pour avoir la ville comme témoin », explique l’amoureux.

>> A lire aussi : VIDEO. Pourquoi les photos de Robert Doisneau incarnent-elles l'amour?

Prévoyant mais aussi pour que l’effet de surprise soit total, il n’a pas fait sa demande le jour même de la Saint-Valentin, mais la veille. Seuls quelques amis proches étaient au fait de ses intentions dont la maman de la fiancée, à qui il avait demandé son avis et son accord… Arrivé sur la plateforme où l’attendaient deux photographes, ces derniers ayant pris soin de garder libre de visiteurs l’emplacement choisi pour la photo, Mathieu a pu faire, ému, sa demande et lui offrir une bague de fiançailles, sous les applaudissements de quelques touristes touchés par la scène qui se jouait sous leurs yeux.

Les fiancés, qui n’ont pas encore eu le temps de fixer une date pour le mariage assurent en revanche qu’ils ne verront plus jamais du même l’œil la cathédrale, « la magnifique et plus encore ».