Russie: Lassés de ne pas voir la neige retirée des trottoirs, des Moscovites y peignent le nom du leader de l’opposition

INSOLITE Les services publics ont réagi dans les quatre heures et se sont contentés de mélanger la neige par endroits…

Naomi Mackako

— 

Le leader de l'opposition russe, Alexeï Navalny prenant un selfie avec des manifestants au cours de son appel au boycott des élections présidentielles du 18 mars 2018.
Le leader de l'opposition russe, Alexeï Navalny prenant un selfie avec des manifestants au cours de son appel au boycott des élections présidentielles du 18 mars 2018. — Alexandra Dalsbaek / AFP

Cette année, Moscou a connu les chutes de neige les plus importantes de ces dernières décennies. Frustrés de ne pas voir les trottoirs dégagés d’amas de neige, des Moscovites ont décidé d’y peindre le nom du leader de l’opposition, Alexeï Navalny, pour provoquer les autorités et les forcer à déneiger les rues de la ville, rapporte BBC.

Une démarche provocatrice

Tatyana Grigoryeva adhérente au groupe de résidents locaux du district de Nagorny à l’origine de la démarche, dit que le collectif s’est inspiré de la proposition faite sur Facebook par le journaliste Misha Kozyrev.

« Écrivez "Navalny" [sur les amas de neige] avec de la peinture, [ils seront retirés] le jour même », a posté le journaliste. Les Moscovites ont suivi ces recommandations et les services publics sont arrivés armés de pelles, quatre heures plus tard, pour retirer les graffitis.

Mais la neige n’a pas été retirée dans toute la ville. A certains endroits, les employés ont simplement mélangé la neige pour rendre le nom de l’opposant illisible. Dans un post sur Facebook, Tatyana Grigoryeva a déclaré : « Ils ont réussi à tout mélanger avec leurs pelles. Je vais devoir l’écrire à nouveau. »

« L’idiotie des fonctionnaires du district »

La rivalité entre Vladimir Poutine et Alexei Navalny est bien connue. Lorsque le président actuellement au pouvoir est interrogé sur son principal opposant, il ne le désigne jamais par son nom mais toujours « cette personne ». Les habitants de Moscou ont joué de cette aversion pour obtenir gain de cause.

Alors que Vladimir Poutine a présenté sa candidature pour un quatrième mandat aux élections présidentielles du 18 mars 2018, le leader de l’opposition a été déclaré inéligible jusqu'en 2028. Une décision tombée en octobre dernier après une condamnation pour fraude que beaucoup de ses partisans considèrent comme un prétexte pour l’écarter.

Ces graffitis sur la neige ont attiré l’attention de l’avocat et activiste politique qui les a trouvés « vraiment drôles ». « Nous n’avions pas de grands espoirs, mais l’idiotie des fonctionnaires du district et des entreprises de services publics a été fidèle à sa réputation », a déclaré Alexeï Navalny dans un post Facebook. « Maintenant, partout dans le monde, on sait que le nom "Navalny" n’est pas seulement un patronyme, mais une malédiction qui oblige les gens à travailler. »