VIDEO. Magnifique! La plage de Lacanau recouverte de neige

HIVER La neige a fait une courte mais jolie apparition, ce mardi matin, sur le littoral girondin...

C.C.

— 

La plage de Lacanau recouverte de neige.
La plage de Lacanau recouverte de neige. — (capture écran - Instagram)
  • Quelques centimètres de neige sont tombés sur la Gironde pour la première fois de l’hiver.
  • Face à l’arrivée du froid, la préfecture de la Gironde a activé le niveau 2 du plan grand froid.
  • Le trafic SNCF entre Bordeaux et Paris est aussi perturbé par les chutes de neige.

Les Bordelais peuvent être un peu jaloux. Ce mercredi matin, ils ont seulement aperçu quelques flocons en ville alors que pendant ce temps-là, la neige recouvrait très tôt une bonne partie du Médoc et du Blayais. Les internautes se sont empressés de publier leurs photos sur les réseaux sociaux pour partager ce moment très rare en Gironde.

>> A lire aussi : La moitié du pays affronte la neige et le grand froid

On découvre par exemple une plage de Lacanau toute blanche au lever du soleil grâce à la vidéo de Blair Connor, joueur de l'Union Bordeaux-Bègles, sur Instagram. Au final, une fine couche de neige s’est formée pendant quelques minutes avant de disparaître.

La Préfecture de la Gironde active le niveau 2 du plan grand froid

Face à la chute des températures et l’apparition de ces flocons, la Préfecture de la Gironde a décidé d’activer le niveau 2 du plan grand froid pour les prochains jours. Cela se traduit par l’ouverture de 50 nouvelles places d’hébergement au gymnase Grand Parc II et le renforcement de la capacité d’accueil dans la salle Gouffrand portant à 45 le nombre de places réservées aux familles dans cette salle. Les autorités annoncent aussi le renforcement du 115, des maraudes et la mobilisation des services du SDIS, gendarmerie et police pour détecter les situations difficiles.

>> A lire aussi : L'hiver arrive finalement en France, avec neige et grand froid

Autre conséquence de l’arrivée du froid, ce sont les perturbations sur le trafic ferroviaire entre Bordeaux et Paris depuis ce mardi matin. Selon Sud Ouest, les TGV ne circulent qu’à 220 km/h (parfois même moins), au lieu de 300 km/h d’ordinaire. Du coup, certains trains accusent du retard alors que d’autres sont carrément supprimés.