Mangasphère: Un fan de «Dragon Ball» obtient un million de «j’aime» sur Facebook, sa femme accepte qu'il appelle leur fils Goku

KAMEHAMEHA! Le poste de Carlos Sanchez sur Facebook a obtenu plus d’un million de « j’aime » en moins de 24 heures ...

Naomi Mackako
— 
La série du manga Dragon Ball a débuté en 1984 dans la revue japonaise Weekly Shōnen Jump.
La série du manga Dragon Ball a débuté en 1984 dans la revue japonaise Weekly Shōnen Jump. — TOMMASO BODDI / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Il est courant de voir des fans de comics ou de séries donner à leur progéniture les noms de leurs héros favoris. Carlos Sanchez, n fan inconditionnel du manga Dragon Ball a voulu nommer son fils Goku, nom du personnage principal de l’animation japonaise. Seule condition imposée par la future maman : obtenir un million de « j’aime » sur un poste Facebook énonçant le défi.



Un million ou rien

C’est ainsi que mercredi dernier- de la même manière que San Goku a besoin de puiser dans l’énergie vitale de l’ensemble des êtres vivants pour fabriquer sa boule genki (boule d’énergie)-, le futur papa a lancé un appel aux utilisateurs de Facebook et à tous les fans de Dragon Ball. Carlos a posté une photo de lui, tenant entre ses mains une pancarte où l’on peut lire : « Ma femme a dit que si j’obtenais un million de "j’aime", je pourrais appeler notre fils Goku ». Il a accompagné sa publication de la légende suivante : « S’il vous plaît, partagez et aimez ».

Défi relevé

Le défi a été relevé à une vitesse fulgurante. En moins de 24 heures, le post a récolté plus d’un million de pouces bleus. Il a atteint à ce jour plus d’1.400.000 « j’aime ». Pancarte entre les mains et tête baissée en signe de défaite, l’épouse de Carlos Sanchez a posé dans une vidéo publiée samedi par son mari. « Je tiens parole, le nom de notre fils sera Goku Sanchez », dit la pancarte présentée par la future maman, bonne joueuse.



La vidéo a été aimée par plus de 200.000 personnes. Sur Facebook, Carlos a remercié les internautes pour leur soutien et a déclaré qu’il avait « hâte de montrer au futur Goku tous les "j’aime" qu’il a obtenu un jour ».