Magie de Noël: «C'est ma période de l’année préférée»

VOUS TEMOIGNEZ Un peu de douceur et d'étoiles dans ce monde. Ces internautes aiment l'esprit de Noël et nous expliquent pourquoi...

Tristan Lescot

— 

Le Père Noël vient-il de passer ?
Le Père Noël vient-il de passer ? — Pixabay
  • Les illuminations, les grands magasins en habits de fêtes, Noël est bel et bien là depuis début décembre.
  • Si certains détestent cette fête, pour d’autres, elle est synonyme de féerie. Ces internautes fondent devant Noël et ils assument.

« C’est la belle nuit de Noël... » Tino Rossi avec son « Petit Papa Noël » qui chantonne dans nos cœurs tout au long du mois de décembre de chaque année, ne croyait pas si bien dire. Vous souvenez-vous, quand vous étiez enfant, l’attente improbable du gros bonhomme à la houppelande rouge ? Et vous remémorez-vous ces moments où, les yeux émerveillés, vous découvriez vos cadeaux au pied du sapin ? L'esprit de Noël se décline, cependant, bien avant la nuit du réveillon et le 25 décembre. Le calendrier de l’Avent et le plaisir d’ouvrir ses 24 petites fenêtres, les illuminations qui rendent les rues si féeriques, les grands magasins qui scintillent de mille feux, le sapin et la maison qu'on décore, les marchés de Noël, ses produits (plus ou moins) artisanaux et son vin chaud. La liste n’est pas exhaustive. Noël, c’est aussi une ambiance et un état d’esprit. L’envie de crier avec Arno :  « Je ne veux pas être grand ». Poursuivant ou non des rêves d’enfant, nos internautes nous content pourquoi ils apprécient tout particulièrement ce moment.

«Noël, papa noël ne m’oublie pas !»

C’est simple, Nathaniel aime tout à cette période de l’année : « La ville et les maisons qui sont décorées de partout. Rien que ça, ça me ramène en enfance. Puis les moments en famille au coin du feu/chauffage. Et le chocolat ! c’est la période de l’année où j’en profite le plus. » Il n’oublie pas les cadeaux : « Ceux qu’on offre et… ceux qu’on reçoit, c’est bien aussi. » Patricia partage le même émerveillement : « On se lâche. Les cadeaux, les parfums… On gâte les enfants, les parents et les amis (…) on se fait belle même en cuisine. La maison est décorée et illuminée comme jamais. C’est la joie, l’amour, le partage… » et termine sur cette délicieuse supplique : « Noël, papa noël ne m’oublie pas ! »

Pour Stéphanie, le plaisir commence bien avant le jour J : « Quand on cherche l’idée qui plaira à chacun et ensuite, trouver le bon cadeau, l’emballer joliment. » mais elle savoure tout autant quand Noël est enfin arrivé : « Voir les yeux émerveillés de chacun, petits et grands. Ensuite être attablé et trinquer à l’année écoulée. »

Noël, la fête des enfants et... des parents

À l’inverse de certains qui se passeraient fort bien de cette réunion familiale quasi obligatoire, Daniel est enthousiaste à l'idée d’être au milieu de ses proches pour les fêtes de fin d’année : « La chaleur et le bonheur de se retrouver en famille, c’est simple et c’est le plus beau des cadeaux. »

La fête de la famille, des enfants… et tout autant des parents. Le plus important pour Camille ? « Voir mes enfants s’émerveiller devant leurs cadeaux et la bûche au café maison de mon père. » Sentiment validé à 100 % par Aurore : « Ce qui me réjouit le plus à Noël, c’est de voir mes enfants ouvrir leurs paquets et de les sentir heureux. »

Un Conte de Noël

C’est finalement Sabrina qui résume parfaitement l’émotion que suscite cette parenthèse enchantée : « Noël est ma période de l’année préférée. Ça commence par la recherche des cadeaux pour chacun chacune. Ensuite dès le premier week-end de décembre, la décoration de la maison puis du sapin. Puis, avec les enfants, nous fabriquons des biscuits et des truffes pour tous les membres de la famille. Cela se poursuit par les chants de Noël, la radio du père Noël également. Et enfin, l’élaboration du repas du réveillon et celui du 25. Être avec toute la famille c’est ce qui me rend heureuse. Lors de cette période, j’aime aussi lire les contes de Charles Dickens. »

Et le méchant et avare Ebenezer Scrooge vit le fantôme de Noël du passé puis celui du présent puis celui de futur. Hanté par les remords, rongé par la culpabilité et apeuré par son avenir, son cœur de glace finit par se briser. L’odieux personnage se transforma, à la surprise de tous ses proches, en monstre d’humanité et de générosité.

Joyeux Noël à toutes et tous !