Toulouse: Le pire (et le plus moche) rond-point de France se trouve-t-il à Cugnaux?

CONCOURS Une œuvre d’art vaut à Cugnaux d’être sélectionnée pour le concours «les 10 ronds-points les pires de France» lancé par l’association des contribuables associés…

B.C.

— 

La sculpture "l'arbre en ciel", sur le rond-point Jean-Monnet, à Cugnaux.
La sculpture "l'arbre en ciel", sur le rond-point Jean-Monnet, à Cugnaux. — Google street view

En 2013, lorsqu’il était inauguré, «l'arbre en ciel» faisait déjà l'objet de vives critiques à Cugnaux, ville voisine de Toulouse (Haute Garonne). Cette sculpture monumentale de l’artiste toulousain Bernard Cadène était sélectionnée pour orner le rond-point Jean-Monnet, forme de trait d’union entre l’ancienne et la nouvelle ville.

Quatre ans plus tard, l’œuvre d’art de 7 mètres de haut refait parler d’elle. Elle a été sélectionnée par l'association des Contribuables Associés pour participer au concours du pire rond-point de France. L’objectif est de dénoncer en premier lieu « les gaspillages d’argent public ».

Loufoques, mal agencés, laids, coûteux, des milliers de propositions ont été faites. Et « L’arbre en ciel » arrive parmi les dix finalistes.

Facturée 68.600 euros

« Nous voulons rappeler que l’aménagement de ces infrastructures est payé par les contribuables, dont les feuilles d’impôts locaux ne cessent de gonfler. L’argent public est précieux et ne doit pas être gaspillé dans des dépenses pour le moins loufoques, alors que tant de Français sont en difficulté financière », souligne Eudes Baufreton, le directeur de l’association.

Facturé 68.600 euros, la sculpture de Cugnaux ne détient pas la palme de l’œuvre la plus chère. Celle en forme de soucoupe volante située à La Haye-Fouassière, payée 400.000 euros, se défend aussi bien dans sa catégorie.