Royaume-Uni: Il crée un faux restaurant et il arrive en tête des recommandations de TripAdvisor

LA BONNE BLAGUE Les plats photographiés sont composés de mousse à raser, de javel et de peinture…

Naomi Mackako

— 

Le site américain a validé le faux restaurant de Oobah Buttler avant de réaliser qu'il s'agissait d'un canular.
Le site américain a validé le faux restaurant de Oobah Buttler avant de réaliser qu'il s'agissait d'un canular. — Denis Closon/ISOPIX/SIPA

Par définition, TripAdvisor est « un site américain qui offre des avis et des conseils touristiques émanant de consommateurs […] avec plus de 570 millions d'avis et d'opinions ». Mais peut-on vraiment faire confiance aux avis laissés par les utilisateurs de la plateforme ? La réponse se trouve dans cette drôle d’info, repérée par Ouest-France.

Oobah Buttler, journaliste anglais qui a un temps rédigé des recommandations rémunérées, s’est lancé dans un test peu commun en ouvrant… un faux restaurant. Le but étant de savoir jusqu’au pouvait aller la désinformation, le bouche-à-oreille et… l’arnaque. « Dans le climat actuel de désinformation, et en prenant en compte la volonté de la société de croire en tout et n’importe quoi, créer un faux restaurant est-il possible ? », s’est interrogé le journaliste.

18.149e place du classement des meilleures tables de Londres

Oobah Buttler a donc créé son établissement et l’a référencé sur Tripadvisor. Au menu du nouveau « The Shed at Dulwich » (La Cabane de Dulwich, en français) ? Mousse à raser, capsules de javel pour les toilettes et peinture… ou des « rognons de lapin sur toast, safran et bisque d’huître, grenade soufflée ».

Un peu de bricolage et quelques photos plus tard, TripAdvisor labellise le faux plat d’Oobah Buttler. Le restaurant figure alors à la 18.149e place du classement des meilleures tables de Londres. C’est compter sans la motivation du journaliste qui mobilise ses amis. Tous, depuis des postes d’ordinateurs différents, publient des avis élogieux du faux restaurant et en six mois « The Sheld at Dulwich » prend la tête des adresses les plus prisées de la capitale britannique.

Il sert des plats industriels surgelés

Oobah décline les nombreuses demandes de réservations par mail, prétexte que sa petite cabane est bookée pour finir, en novembre dernier, par recevoir de véritables client. S’il leur sert des plats industriels surgelés, certains ressortent ravis et postent des avis favorables sur Tripadvisor. Le journaliste est même contacté par un média australien pour un reportage. C’est la consécration.

L’imposture prend fin quand TripAdvisor contacte enfin Ooba Buttler afin d’obtenir des informations sur son établissement. Il ne restait plus qu’au journaliste à révéler sa supercherie.