Poitiers : Un clitoris géant installé sur le campus, non loin d’un pénis en béton

INSOLITE L’université de Poitiers a inauguré ce vendredi une sculpture en métal représentant un clitoris géant, offerte par l’artiste londonien Matthew Ellis, qu’elle considère comme une contribution artistique à la lutte contre les violences faites aux femmes…

E.P.

— 

Des étudiants du campus Lyon-II (Illustration).
Des étudiants du campus Lyon-II (Illustration). — E. Frisullo / 20 Minutes

Ce vendredi, la sculpture d’un clitoris géant, offerte par l’artiste londonien Matthew Ellis à l’université de Poitiers a été inaugurée sur le campus.

>> A lire aussi : Le gouvernement lance une campagne «culturelle» contre le «sexisme ordinaire»

A proximité du pénis géant des Bitards

L’université l’installe sur ses terres en tant que contribution artistique à la lutte contre les violences faites aux femmes et « à la liberté », sur une proposition des Ami.e.s des femmes de la libération, une association qui lutte contre la prostitution forcée et les violences faites aux femmes, rapporte France Info.

Sur ce campus, un pénis en béton a été érigé il y a plus de quarante ans par la confrérie estudiantine des Bitards. Et à partir de ce vendredi, un pendant féminin existera sur ce campus. L’œuvre, en métal, sera surplombée par des instruments symbolisant l’excision afin de sensibiliser à la question des violences faites aux femmes.

>> A lire aussi : VIDÉO. Au Japon, trois élus portent un ventre de femme enceinte pour sensibiliser au partage des tâches