Nouvelle-Zélande: Le célèbre chat de la Première ministre est mort

ANIMAUX La star de Twitter a été heurtée par un véhicule...

Naomi Mackako

— 

Le chat de la Première ministre avait des milliers d'abonnés sur Twitter.
Le chat de la Première ministre avait des milliers d'abonnés sur Twitter. — Jacinda Ardern/ 20 Minutes

Triste nouvelle pour la Première famille néo-zélandaise. Paddles Ardern-Gayford, le chat de la Première ministre quiavait fait sensation sur Twitter, est décédé. La Nouvelle-Zélande a perdu sa mascotte. Jacinda Ardern et son compagnon Clarke Gayford avaient adopté la petite boule de poils polydactyle à la SPCA (Royal New Zealand Society for the Prevention of Cruelty to Animals), l’équivalent de notre SPA.

Un twittos invétéré

Un compte Twitter - dont l’administrateur reste un mystère – avait été mis en place au nom de l’animal. Il y était décrit comme indépendant et non rattaché au parti des Travaillistes. Plus de onze mille personnes suivaient régulièrement les tweets humoristiques de Paddles.

« Salut, je suis Paddles et je suis le premier chat de Nouvelle-Zélande. J’ai des pouces opposables, je suis très spéchial. »

Dans la nuit de mardi, l’animal s’est fait renverser par une voiture dans la banlieue de Point Chevalier où vit le couple officiel. Le conducteur a averti un riverain, un vétérinaire a ensuite confirmé le décès de la regrettée Paddles. Les voisins se sont dits plutôt « contrariés » par la triste nouvelle car « elle faisait partie du quartier ».

Un sacré numéro

La petite Paddles avait été présente à de nombreux moments cruciaux de la vie politique de la Première ministre.

Comme l’a relaté Clarke Gayford, lors d’un appel de Donald Trump à Jacinda Ardern, le chat s’était fait particulièrement remarquer : « Elle a sauté sur la chaise à côté de Jacinda et a commencé à annoncer son arrivée avec des miaulements insistants », a-t-il raconté à The Spinoff. « [J’ai eu du mal] à l’emmener dans la pièce voisine, alors que littéralement, le leader du monde libre était connecté à notre petite maison de Point Chevalier. »

« Merci maman de m’avoir fait sortir pour pouvoir parler à la presse. Il faut donner aux gens ce qu’ils veulent - et ce qu’ils veulent, c’est moi. Prrrrp »

Des hommages sur la Toile

Ce mercredi matin, la Première ministre s’est exprimé sur Facebook : « Quiconque a déjà perdu un animal de compagnie, saura combien nous nous sentons tristes » Et d’ajouter : « Paddles était très appréciée et pas seulement par nous, merci à tout le monde pour vos pensées ».

Jacinda Ardern et Clarke Gayford ont demandé à quiconque voudrait rendre hommage à leur animal de compagnie d’adresser un don à la SPCA où ils l’ont recueilli : « Au nom de Paddles, soyez gentils avec la SPCA, ils l’ont trouvée avant nous et nous serons toujours reconnaissants pour cela. » ont-ils déclaré.

Sur Twitter où le chat a rencontré un grand succès, les hommages ont fusé.

« Tu l’as demandé. »

« Je suis très triste. Merci à tous pour votre amour à Paddles, le monde entier va la pleurer. Pas si mal pour un petit chat de la SPA (néo-zélandaise) ».